Aujourd'hui, un homme vit avec un cœur de porc génétiquement modifié. Non, ce n'est pas une mauvaise blague mais bien la réalité. Aux États-Unis, David Bennett a subi une transplantation inédite puisque c'est un cœur de porcin qui lui a été greffé...

Une véritable prouesse médicale

Cette opération est une performance médicale qui restera dans l'histoire, c'est la première fois qu'un homme se voit transplanter avec succès un organe animal. Non éligible à une greffe humaine, l'américain de 57 ans n'avait plus que quelques années à vivre branché à une machine 24h/24.
Pour les chercheurs, c'est l'aboutissement de décennies de recherches qui ont débuté dans les années 80. Au départ, les transferts ne se font qu'entre animaux.

Chez l'homme, le transfert est plus compliqué. Bien qu'il existe des concordances entre le porcin et l'homme, il existe aussi de nombreuses discordances génétiques qui peuvent provoquer des rejets.

Mais des questions éthiques encore sans réponses

Les xénotransplantations (greffes de l'animal à l'homme) posent aussi d'autres problèmes au-delà de la médecine. En effet, on constate une pénurie de dons d'organe, ainsi les organes d'animaux seraient une vraie alternative mais à court terme uniquement.
Selon l'organisation Greffes +, en France, on compte près de 26 000 personnes en attente d'un organe.

Enjoy,
Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, santé