Ça fait une semaine que vous avez commencé ce job de rêve : des missions gratifiantes, des horaires flexibles, une ambiance chaleureuse bref tout est bien dans le meilleur des mondes. Sauf peut-être avec cette collègue... Depuis votre arrivée, elle se démène pour vous faire passer pour une incompétente. Tout est un prétexte pour vous reprendre. Le moindre oubli est géré comme une crise internationale et on ne parle même pas ses petites fourberies constantes qui vous gâchent vraiment la vie. On pourrait croire que vous avez un différend en dehors du travail, mais non, puisque vous ne vous connaissez absolument pas.

Quand vous évoquez le sujet avec vos amies ou votre partenaire, une seule réponse : elle est jalouse de toi, n'y fait pas attention. Pourtant, vous ne comprenez pas pourquoi, à vrai dire elle n'a rien à vous envier. Alors pourquoi ne peut-elle pas s'empêcher d'entrer en compétition avec vous ?

Aujourd'hui, on parle de la rivalité entre femmes. D'où vient-elle, comment et pourquoi est-elle toujours aussi forte ?

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Comment se manifeste cette rivalité entre femmes ?

La particularité avec la rivalité féminine, c'est qu'elle est très subtile, elle ne se manifeste pas comme celle des hommes qui est plus directe et frontale. Non, la rivalité entre femmes se manifeste au travers de petites actions très discrètes. Pour reprendre l'exemple de votre collègue, c'est par exemple cette fâcheuse tendance qu'elle a à oublier de vous inclure dans les boucles de mails importants, ou encore sa capacité toujours trouver la petite bête et vous rabaisser en privé mais vous féliciter en public.

 

Le patriarcat serait-il responsable de cette rivalité ?

Bien évidemment, les hommes ne sont pas responsables de TOUS les maux du monde, mais il faut admettre que dans ce cas précis ils ne sont pas totalement innocents. On vous explique : nous évoluons dans une société patriarcaleil a toujours été exigé des femmes de plaire aux hommes. Plus encore, leur existence entière est conditionnée via le prisme masculin. Ainsi pour survivre à cet environnement hostile (oui le patriarcat est un environnement hostile pour les femmes et les personnes qui ne s'identifient pas comme des hommes) certaines femmes décident de se joindre à la force "oppressante" en espérant moins subir l'oppression masculine.

En clair, si votre collègue vous méprise toujours ouvertement lorsque vous êtes entourée de vos collègues masculins, c'est parce qu'elle se distancie de vous en tant que femme pour s'élever au même niveau que vos collègues masculins, vous suivez ?

 

 

Comment se défaire de cette rivalité féminine ?

Il n'y a pas de secret, c'est un travail de déconstruction qu'il faut opérer. Après avoir été conditionnées pendant des siècles à voir les autres femmes comme des menaces et non des atouts, il est impératif de comprendre que les femmes sont plus efficaces, puissantes lorsqu'elles travaillent main dans la main.

C'est là que le concept de sororité fait son apparition : considérez les femmes autour de vous comme des sœurs plus ou moins éloignées, de cette façon c'est toujours la bienveillance qui prime dans vos rapports. Attention, l'ennemi n'est pas l'homme mais le système qui favorise sa position toute puissante, c'est contre ça qu'il faut se battre. Dès que vous le pouvez, favorisez une femme, entretenez des rapports cordiaux avec celles, et vous verrez, vous irez beaucoup plus loin et beaucoup plus vite que seule.

 

 

 

Tags : homme, société, féminisme, Femme