C'est dans l'émission américaine Today qu'a été diffusée cette information. Suite à un large sondage sur près de 7000 femmes, elles sont 46% à admettre que leur compagnon est une source de stress supérieure à leurs enfants. Une seconde étude américaine vient également compléter ces résultats : il y a une différence flagrante entre le taux d'hormones de stress chez les femmes en couple et chez les femmes célibataires. Les femmes en couple en produisent nettement plus.

La cause de ce stress ? La charge mentale 

La grosse raison de ce stress permanent dans le couple (qui semble ne pas ou peu atteindre les hommes), c'est bien évidemment la charge mentale et la pression quasi permanente qui reposent sur les épaules des femmes (et des mères de famille). Dans les résultats de la première enquête signée Today, il y a une donnée parlante : 1 femme sur 5 déclare ne pas recevoir assez d'aide ou de soutien de la part de son conjoint. Ce manque de considération serait d'ailleurs l'une des plus grandes sources de stress pour les femmes.

 

Le veuvage serait bénéfique pour les femmes

Une troisième étude, cette fois menée par l'Uiversité de Padoue, révèle plusieurs données intéressantes : lorsque la compagne d'un homme vient à mourir, sa santé se détériore car il doit assumer toutes les responsabilités antérieurement assumées par l'épouse. Mais, lorsque c'est une femme qui devient veuve (ou célibataire), des relevés prouvent que son taux de stress descend et qu'elle est en bien meilleure santé qu'avant la séparation ou la disparition du compagnon.

 

Quelles sont les solutions ?

Ces études mettent en lumière la nécessité de la participation des deux conjoints à la vie du foyer, sans quoi il y en aura forcément un des deux qui sera plus impacté que l'autre (et, étrangement, il semblerait que ce soit toujours les femmes). La solution est donc, bien évidemment, la discussion. Heureusement, de plus en plus de couples semblent trouver un réel équilibre dans le partage des tâches, une information de bon augure pour l'avenir (et la santé mentale de 50% de la population).

 

 

 

Tags : couple, News, société