Demandez le journal !

Un tournage compliqué pour les acteurs, des réflexions et des caprices à chaque scène, le réalisateur et la scénariste dépassés.

Sorti en 1987, le film de danse oscarisé des années 80 n'a pas été d'une simplicité à tourner. Le ton chauffait entre les deux acteurs, une ambiance pesante derrière la caméra qui se reflétait dans les débuts de leur relation dans Dirty Dancing, le film culte que l'on connaît aujourd'hui.

Nombreux détails et révélations sensationnelles ! Demandez le journal du 16 juin 2022.

Le film des années 80 nous relate l'été ennuyeux dans un camp de vacances de Jennifer Grey, alias Bébé, qui va vite être rythmé par la rencontre perturbante avec Patrick Swayze, Johnny Castel, le professeur de danse, qui va bouleverser ses vacances et la jeune fille sage qu'elle était. Entre danse, haine et amour, Dirty Dancing nous a fait danser, pleurer et aimer l'un des couples les plus emblématiques du cinéma.

Un film qui a marqué sa génération et celles qui ont suivi... Et un couple qui aurait pu ne jamais exister avec les nombreuses disputes de Patrick Swayze avec sa partenaire d'écran Jennifer Grey.

D'anciennes connaissances du cinéma, les deux acteurs se retrouvent une nouvelle fois à tourner ensemble, non sans scandale de la part de Patrick Swayze qui ne supportait pas Jennifer Grey à l'époque.

Mais que s'est-il passé entre les deux pour en arriver à ces disputes incessantes ? Rendez-vous en page 126 pour le découvrir ou attendez encore quelques instants pour le lire.

À l'écran, on aurait pu prédire que leur relation n'était pas si lisse que ça... Si leur couple fait toujours rêver le monde, les débuts compliqués de leur relation à l'écran cachaient déjà quelque chose en coulisses... Pendant les tournages, les acteurs ne se faisaient aucun cadeau, surtout de la part de Patrick Swayze, qui ne supportait pas Jennifer Grey et son comportement.

Les révélations des tournages de ce film se sont finalement fait en partie par les équipes du film, ainsi que dans l'autobiographie de Patrick Swayze "The Time of My Life" sorti en 2010, un an après le décès de l'acteur.

Retour sur le tournage tumultueux de Dirty Dancing entre Patrick Swayze et Jennifer Grey qui aurait pu changer le cours du célèbre film de danse.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Les acteurs se connaissaient déjà !

-

Ce n'est pas la première fois que Jennifer Grey et Patrick Swayze se rencontrent sur le tournage de Dirty Dancing ! En effet, les acteurs avaient déjà tourné ensemble dans "L'Aube Rouge" en 1984 de John Milius, soit 3 ans avant le film culte de danse.

Et, déjà à ce moment-là, leur relation n'avait pas très bien commencé ! Leur mauvaise entente venait d'une part de leur différence d'âge. Pour rappel, Jennifer Grey avait 8 ans de moins que Patrick Swayze et l'autre raison était leurs personnalités très différentes. Patrick Swayze avait trouvé sa partenaire à l'écran stupide.

Mais leur duo ne s'est pas arrêté là, comme nous le savons...

 

À qui donner les premiers rôles de Dirty Dancing ?

-

Les deux acteurs choisis pour Dirty Dancing n'étaient pas les premiers choix du réalisateur Emile Ardolino. D'autres acteurs étaient auditionnés pour jouer les rôles principaux : Val Kilmer et Billy Zane dans le rôle de Johnny Castel et Sarah Jessica Parker pour jouer Frédérique "Bébé" Houseman.

Après plusieurs hésitations par l'équipe du film, l'alchimie à l'écran dans leur dernier film et la relation déjà naissante de Patrick Swayze et Jennifer Grey ont séduit le réalisateur. Les deux rôles principaux leur ont été confiés ! Jennifer Grey avait même 10 ans de plus que l'âge de son personnage à l'écran.

Mais leur relation ne s'est pas arrangée... Au contraire ! Leurs retrouvailles sur les plateaux de tournage de Dirty Dancing montraient déjà l'ambiance glaciale qui allait régner durant toute la production du film.

Jennifer Grey avait même manqué d'abandonner le projet en apprenant l'acteur qui allait jouer Johnny Castel : le seul et l'unique Patrick Swayze.

Patrick Swayze ne supportait pas sa partenaire

-

Lors du tournage de Dirty Dancing, Patrick Swayze, ne supportait pas, voire détestait, Jennifer Grey. Depuis leur premier film ensemble, rien ne s’était arrangé.

Des témoignages de l'ambiance des tournages ont éclaté par les équipes qui ont travaillé sur le film, disant que c'était très difficile : il faisait un froid polaire et les structures n'étaient pas adaptées. Mais une chose a perturbé le tournage d'après eux : le caractère très problématique de l'actrice.

Patrick Swayze a été un des plus impactés par l'horrible caractère de l'actrice. Il y a un jour où il aurait quitté les plateaux de tournage lors de la scène du cours de danse de Bébé. Son comportement aurait mis à bout l'acteur, demandant à Jennifer Grey de "reprendre ses esprits". La raison ? Lors de cette scène, Jennifer Grey est de nature très chatouilleuse et a rigolé assez longtemps lorsque Patrick Swayze passait sa main le long de ses côtes...

D'après plusieurs sources, l'actrice, qui était âgée de 27 ans à l'époque du film, était désagréable. Elle faisait sa diva sur scène, était exigeante sur plusieurs points et enchaînait les caprices.

Si leur relation dans le film commence de la même façon, en plateau, l'ambiance ne s'est pas améliorée au fil des scènes... Patrick Swayze ne voyait que de la peur en Jennifer Grey. La productrice de Dirty Dancing, Linda Gottlied a déclaré au 'Huffington Post' : "Il avait l'impression qu'elle était une mauviette. Elle était authentique, naïve ; vous faisiez une prise 8 fois et Jennifer la faisait différemment à chaque fois. Patrick était un pro : il livrait encore et encore la même chose".

C'était également dans l'autobiographie écrite par Patrick Swayze intitulé "The Time of My Life" sorti en 2010 que les secrets ont continué d'éclater au grand jour. Dans ses lignes, l'acteur se confie sur la complexité de travailler avec Jennifer Grey : "Elle semblait particulièrement émotive, fondant parfois en larmes si quelqu'un la critiquait. D'autres fois, elle glissait dans des humeurs idiotes, nous forçant à refaire des scènes encore et encore quand elle se mettait à rire".

Il poursuit en parlant du nombre de scènes qu'il devait retourner à cause de sa partenaire : "Je n'avais pas beaucoup de patience pour faire plusieurs prises".

 

Jennifer Grey a perdu confiance en elle

-

Du point de vue de l'actrice, ce n'a pas non plus été facile pour elle de tourner dans ce film aux côtés de Patrick Swayze. Dans une interview accordée au 'The Hollywood Reporter', Jennifer Grey s'est livrée sur sa confiance en elle qui s'est dégradée à cause de son partenaire et la difficulté de tourner avec lui, une deuxième fois.

Elle se confie : "C'était notre deuxième film que nous faisions ensemble en peu de temps. Nous avons d'abord fait Red Dawn puis Dirty Dancing. C'était un grand danseur et il n'avait peur de rien".

Elle poursuit : "Son intrépidité avec ma peur... Ensemble, c'était comme un mariage où vous avez les deux opposés. Il faisait n'importe quoi et j'avais peur de faire quoi que ce soit".

La productrice Linda Gottlieb avait même ajouté devant 'Huffington Post' : "Elle pleurait facilement, elle était émotive et il s'est en quelque sorte un peu moqué d'elle. C'était un macho".

Les nombreux caprices des acteurs et une scène surprise !

-

Le caractère fort désagréable de l'actrice Jennifer Grey a joué des tours aux équipes du film. En effet, les exigences de l'actrice étaient bien trop élevées à tel point que parfois elle demandait de retourner une scène alors qu'elle avait déjà été validée par le réalisateur en personne !

Il y a également une autre scène, plus précisément une phrase, que Patrick Swayze avait refusé de dire face à la caméra. C'est LA réplique du film : "On ne laisse pas Bébé dans un coin".

Nous aussi, on a eu du mal à y croire, pourtant, Patrick Swayze a fait un caprice sur le plateau pour cette phrase. Dans une interview, l'acteur a affirmé avoir détesté cette réplique, qu'il jugeait "niaise et peu crédible". Il aurait alors refusé de la dire à la caméra.

Mais la scénariste Eleanor Bergstein ne s'est pas arrêtée à son caprice et a convaincu Patrick Swayze de la prononcer, pour au moins une prise, lui assurant également que la réplique ne serait peut-être pas gardée au montage final. Cette réplique a finalement été gardée à la fin du film et est devenue l'une des plus célèbres du cinéma.

Enfin, il y a une scène qui n'aurait pas dû être gardée au montage. Elle est devenue une autre scène culte du film : la répétition sensuelle du cours de danse entre Patrick Swayze et Jennifer Grey. Une partie de cette scène était en effet improvisée ! Alors qu'ils ne faisaient que s'entraîner, rampant au sol l'un vers l'autre sur la musique "Love is Strange" de Mickey & Sylvia, cette séquence a été tournée et les équipes ont décidé de la garder telle quelle !

Mais leur mauvaise entente a quand même très bien fonctionné à l'écran, créant une véritable alchimie dans le film. Le chorégraphe Kenny Ortega avait insisté à l'époque pour que leur animosité fonctionne à leur avantage : "Tous les deux ont apporté tellement chaque jour. Parfois, c'était un conflit, parfois c'était l'amour. Il y avait quelque chose entre eux qui était inexplicable. C'était des feux d'artifice humains".

Si les deux acteurs ont fini par se rapprocher au fils des années, ce n'est qu'au décès de Patrick Swayze en 2009 que Jennifer Grey a réalisé la perte immense de son partenaire de cinéma.

 

Tags : people, film