Si pour Monica dans Friends, il y a 7 zones tactiques et techniques sur notre corps pour allumer le désir aux ceux de nos reins... Dans les faits, il en existe bien plus que ça. Pourquoi ? Parce que ces zones varient en fonction des personnes : si certains adorent qu'on leur tire les cheveux, d'autres, plus sensibles ne supporteront pas qu'on touche à leur tignasse. 

Cela peut également varier en fonction des périodes et des humeurs : chez les femmes, la poitrine est plus ou moins sensible en fonction du cycle menstruel, il est donc important de rester à l'écoute de sa partenaire pour savoir si ce que vous faites est réellement efficace ou un véritable supplice. 

Prenez vos cahiers de notes, c'est l'heure d'une petite leçon de choses ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

  

1) Le nombril et toute la zone dessus jusqu’au pubis

Si vous souhaitez commencer en douceur, pourquoi ne pas aller taquiner, délicatement, la zone du nombril ? Très proche du pubis, c'est un endroit parfait pour faire monter doucement la température. Ne soyez pas avare de caresses et de bisous sur cette zone. D'ailleurs, vous pouvez même, si l'envie vous prend, jouer habilement avec un glaçon tout autour du nombril (et si le ou la partenaire a les yeux bandés, l'effet de surprise risque d'être encore plus efficace). 

 

2) Le cou, une zone plus sensible qu'on ne le pense

Avez-vous déjà rencontré quelqu'un qui sait habilement s'occuper de votre cou ? Non ? C'est bien dommage, car le cou est une zone plutôt vaste et très sensible qui peut être stimulée de nombreuses façons : délicatement, férocement, ardemment... À vous de trouver ce qui vous plaît le plus !

 

 

 

3) Les oreilles, de véritables déclencheuses de passion

Situées juste au-dessus du cou (rappel pour ceux qui auraient raté leurs cours d'anatomie en petite section), les oreilles sont souvent les grandes oubliées des préliminaires... et c'est tristounet ! Les oreilles sont une partie très sensible du corps humain, que ce soit au niveau du lobe ou à l'arrière. Et, croyez-le ou non, c'est toujours une belle surprise de tomber sur un partenaire qui à l'audace d'aller s'occuper des oreilles. N'ayez plus peur d'essayer.

 

4) Le bas du dos, pour faire monter la tension en douceur

On le sait, les massages sont très efficaces pour détendre... mais pas que. Le bas du dos, la où commence la cambrure des reins est une zone particulièrement sensible aux petites caresses et autres stimulations. Que ce soit avec une plume, une langue ou même un loofa, osez taquiner le bas des reins pour des résultats toujours plus explosifs. 

 

 

5) Les pieds et les chevilles, de zones beaucoup trop boudées

Si certains sont dégoûtés rien qu'à la vue des pieds, pour d'autres, un bon massage des petons, c'est l'entrée vers un tout nouvel univers de plaisirs et de sensations nouvelles. Idem pour les chevilles. N'hésitez pas à demander à votre partenaire ce qu'il en est des pieds et pourquoi ne pas essayer de nouvelles choses ? Un massage rapide qui commence par les pieds et qui remonte petit à petit vers les chevilles pour finir sa course en haut des cuisses peut être un excellent moyen d'allumer la flamme du désir. 

 

6) Le long de la colonne vertébrale

Une fois que vous avez fini de vous attarder sur le bas des reins, n'hésitez pas à remonter, délicatement, du bout des doigts, le long de la colonne vertébrale. Ce petit geste délicat, qui n'a l'air de rien, pourrait bien donner des frissons à votre partenaire. Ne vous arrêtez qu'une fois arrivé à la naissance des cheveux pour un effet mouche ! 

 

 

7) La clavicule, comme un prolongement du cou

La clavicule est également une zone très sensible : anguleuse chez certains, charnue et musclée chez d'autres, la zone est (surtout lorsqu'elle est sublimée par un décolleté) toujours en attente de caresses, de baisers et même, osons l'admettre, de morsures (légères). Dans votre descente vers le pôle sud, la clavicule est un passage obligatoire pour continuer à surprendre votre partenaire, ne l'oubliez pas !

 

8) Tous les endroits où la peau est très fine

Poignets, creux des coudes, l'arrière des genoux, zone de l'aine, les aisselles... Toutes ces zones ont en commun de présenter une très fine pellicule de peau et sont donc très sensibles. On pourrait croire qu'il n'y a rien de sexy à taquiner l'arrière des genoux ou l'intérieur des coudes, pourtant, lorsque c'est bien fait et au bon moment, il est tout à fait possible que ces zones qui n'ont l'air de rien soient le point de départ d'une nuit d'extase

 

 

9) Le cerveau, la zone érogène le plus sous-estimée

Le meilleur pour la fin ! Ce point parlera à tous les sapiosexuels qui nous entourent. N'en déplaise à ceux qui n'aiment pas tout intellectualiser, le cerveau est aussi une zone érogène très active. Des mots doux, savants ou intelligents peuvent avoir autant d'effet qu'une caresse au creux des reins et un cerveau bien rempli est aussi sexy qu'un ventre plat et des fesses toniques. !

 

 

 

Tags : sexe, couple