On a tendance à croire que tout nous oppose (ou presque) pourtant, les cartographies du désir présentent beaucoup de similarité que l'on soit homme ou femmes. Monica racontait à Chandler que les femmes avaient au moins 7 spots érogènes... Les hommes ne sont absolument pas en reste et en présentent au moins tout autant (une fois les classiques gland et pénis écartés). 

Mais alors quels sont les zones et les gestes tendres qui font rugir les hommes de plaisir ? Certaines zones ne demandent qu'à être découvertes et explorées. Parfois même, les hommes n'ont aucunement conscience de l'effet que des caresses à certains endroits peuvent avoir sur eux

La tendance est donc à l'exploration. Osez laisser vagabonder vos doigts deçà delà pour explorer chaque centimètre carré de la peau de votre partenaire. Mais attention, en sexualité, tout est une question de consentement. Au préalable avant d'essayer de nouvelles choses un peu "osées", parlez-en à votre partenaire, la surprise pourrait avoir un mauvais effet. 

Découvrez sans attendre les zones érogènes insoupçonnées des hommes.

Enjoy,

Les Éclaireuses 

-

 

1) Les tétons sont une zone très sensible pour certains hommes

Comme pour les femmes, les mamelons peuvent être une vraie zone érogène chez les hommes. C'est effectivement une zone très sensible car la peau est très fine à cet endroit du corps humain, il y a également beaucoup de terminaisons nerveuses dans la zone. À vous d'user d'ingéniosité pour attiser la curiosité de monsieur sur cette zone : lécher, pincer, embrasser... Tout est bon à prendre.

 

2) Le point G ou P, un spot de plaisir trop souvent oublié

La stimulation prostatique est une vraie source de plaisir pour les hommes. Comme le point G féminin (qui déclencherait la jouissance à coup sûr), le point P est le "secret spot" qui permet de faire mouche à tous les coups. Petit bémol cependant (quoi que...), une bonne stimulation prostatique nécessite un passage par l'anus, une pratique qui peut rebuter beaucoup d'hommes (il est donc essentiel d'en parler avant avec son partenaire). Mais une fois la gêne de la première fois passée, c'est un tout nouveau chemin vers le plaisir qui s'offre à vous.

 

3) Le périnée, une zone qui ne demande qu'à être stimulée

Situé entre les testicules et l'anus, le périnée masculin est une zone très sensible au toucher et donc, très érogène. Elle ne demande qu'à être caressée. Les réactions ne se feront pas attendre, votre partenaire appréciera grandement les caresses ciblées sur cette zone (surtout pendant une fellation).

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4) La nuque un endroit qui appelle aux caresses

Si pour la majorité des femmes, la nuque est une sorte de kryptonite qui allume immédiatement la flemme du désir, les hommes ne sont pas en reste non plus sur cette histoire. À croire que la nuque a tendance à tout rendre incroyablement sensuel : que ce soit un petit baiser, une caresse ou un léger massage, les hostilités ont de grandes chances de démarrer rapidement si vous vous attardez sur la zone.

 

5) Les oreilles sont également une zone sensible

On n'y pense pas sauf pour susurrer des mots délicats ou coquins, mais les oreilles sont une zone qui peut allumer la braise dans le regard de votre partenaire (et le désir au creux de son ventre). N'ayez pas peur de masser les oreilles, d'aller titiller le lobe avec votre langue, d'attarder vos caresses sur l'arrière des oreilles... Et préparez-vous à des câlins jusqu'au bout de la nuit.

 

6) L'intérieur des cuisses et les fesses, deux endroits qui vous aideront à allumer la flamme du désir

En général, toutes les zones qui concentrent beaucoup de terminaisons nerveuses sont de véritables portes vers le désir et le plaisir. Les fesses et l'intérieur des cuisses sont deux zones qui appellent à la stimulation : pincements, caresses, légères griffures, suçons... Les idées ne manquent pas ! À vous de trouver ce qui fait griller de plaisir votre partenaire.