La rentrée ? Déjà un lointain souvenir. Pourtant, comme on aurait du mal à se remettre d'une soirée trop arrosée - pas trop non plus, parce que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé -, on n'arrive pas à s'en relever...

Dos en compote, nuque raide, stressée, tête prête à imploser. Le retour dans le grand bain du train-train quotidien semble nous avoir impactées. Il y a quinze jours encore, nous étions des enfants. Il y a quinze jours encore, c'était l'été. Mais que s'est-il passé ?

Vous aussi, vous la sentez, votre santé ? Jouer à cache-cache, s'en aller puis revenir, pour ensuite repartir ? Vous les voyez vos années de grande forme s'envoler pour laisser place aux problèmes, jugés par vous-même il y a à peine un craquement de cou de cela, "de vieux" ? Ah... L'âge, ça ne prévient pas.

Allez, on arrête de vous faire marcher... On ne voudrait pas davantage vous fatiguer. Vos petits soucis ne sont pas, en grande partie, liés au fait que vous vieillissez, mais plutôt aux habitudes que vous nourrissez. Chaque jour, heure, minute, vous faites des actions, gestes, postures qui ont un mauvais impact sur votre corps, et donc votre mental.

Pas facile à digérer, nous le savons. Mais très simple à guérir. Ces points noirs, il suffit de les identifier pour, ensuite, les éliminer. Si vous arrivez à vous en détacher, vous verrez que, finalement, ce lendemain de soirée n'est pas si compliqué à avaler...

Allez, on vous mâche un petit peu le travail : voici 8 gestes à bannir de votre quotidien !

Enjoy,

Les Éclaireuses

1. Repousser l’heure du réveil

Vous savez, ce fameux geste que vous faites pratiquement tous les matins. N’ayez crainte… Vous n’êtes certainement pas la seule mauvaise élève au fond de la classe sur ce coup-là. Après tout, personne ne dit jamais « non » à quelques minutes de sommeil en plus.

Et bien qu’on ne vous tapera pas sur les doigts, il serait préférable pour vous de perdre cette mauvaise habitude. En effet, chaque fois que vous vous rendormez, vous entamez un tout nouveau cycle de sommeil. Mais lorsque vous repoussez votre réveil de 10, 15 ou 20 minutes, votre corps n’a pas le temps de tomber profondément dans les bras de Morphée qu’il est à nouveau secoué par la nouvelle sonnerie. Une sorte d’agression, dont les retombées sont, plus tard dans la journée, la somnolence et la fatigue.

Pour devenir un premier de la classe, il faut commencer par se lever dès la première alarme… 

2. Sortir du lit trop rapidement

C’est bon, vous êtes bien réveillée ? Maintenant, il vous faut réussir à sortir du lit. Minute, papillon ! Inutile de sauter à pieds joints dans votre salle de bain. Prenez votre temps…

Eh oui, vous lever trop rapidement ne vous apportera rien de bon… Au contraire. Vous risquez de brusquer vos articulations, encore assoupies. Prenez le temps d’étirer votre dos comme il se doit. Faites tourner votre cou, vos poignets, vos chevilles… Maintenant que vous vous levez dès le premier réveil, vous avez quelques minutes à tuer. Prenez-les pour échauffer votre corps !

3. Prendre une douche ou un bain chaud et long 

On le sait, en hiver, lorsque le carrelage de notre salle de bain nous fait sautiller tant il est gelé, seule une bonne douche chaude peut nous soulager. Température réglée sur 38, pommeau brûlant, braqué à hauteur de notre poitrine... Le rêve… Évaporé. Puisque c’est un véritable cauchemar que nous faisons vivre à notre corps en faisant cela.

En effet, une douche ou un bain trop chaud, et trop long, peut affecter notre rythme cardiaque. Il est donc préférable de rester en dessous des 35 degrés - et ce, qu’importe la saison (!) -, et de ne jamais dépasser les 20 minutes. Adieu le hammam fait maison ! 

4. Boire un café au réveil

Nombreux sont les amateurs de café, ceux qui ne peuvent démarrer leur journée tant qu’ils n’ont pas sentir l’odeur de leur tasse, fraîchement préparée.

Pourtant, le café ne devrait pas être notre premier geste de la matinée. Notre niveau de cortisol - hormone du stress physique ou émotionnel - étant à son maximum à ce moment-là, elle est en capacité d’annuler entièrement les effets de la caféine sur notre corps… Qui, par conséquent, en redemande. Le mieux est de reporter ce précieux rendez-vous à 9h ou 10h, le temps que le taux diminue.

5. Être trop longtemps assis ou debout

Difficile à éviter lorsque l’on passe la majeure partie de son temps à son bureau. C’est pourquoi il est important de veiller à ne pas rester statique, et dégourdir ses jambes. Même au travail, une petite marche est toujours la bienvenue.

À l’inverse, rester trop longtemps debout n’est pas bon pour votre dos. Même si vous devez présenter un PowerPoint d’une heure et demie, pensez à adopter une posture décontractée - dans la mesure du possible, bien sûr, on ne vous demande pas de faire comme à la maison non plus -, l’essentiel étant de s’éloigner au mieux d’une éventuelle raideur.

6. Passer trop de temps sur les écrans

Certainement le plus facile à dire, et le moins à faire. Vous le savez certainement déjà : chaque minute passée sur un écran, qu’il s’agisse d’un smartphone comme d’un ordinateur, nous fait du mal.

D’une part, aux yeux. Car il a un impact direct sur notre vue, qui va, avec le temps, finir par baisser. De l’autre, sur le reste de notre corps. Puisque lorsque notre attention est portée sur un écran, notre posture ne peut qu’être mauvaise, avachie. Tête baissée, cou rentré, dos courbé… Rien ne va ! Et bien qu’aujourd’hui, votre contact avec ce dernier soit inévitable, ne négligez pas l’importance de la décontraction. Pensez à tout lâcher !

7. Respirer de la mauvaise manière

Cette information paraît tellement simple, logique. Pourtant, beaucoup d’entre nous ne le font pas comme ils le devraient. Eh non, on ne respire pas avec sa poitrine. Cela génère une mauvaise pression et stresse les épaules et le cou. Tout se passe dans le ventre - et plus exactement, le diaphragme. De cette manière, le haut de notre  corps se détend, et, ainsi, nos organes sont branchés à une fréquence plus équilibrée, ce qui, à leur tour, les stabilise.

8. Dormir sur le ventre

Fin de journée. Lessivée. Notre unique envie est d’aller se coucher. Saut de l’ange sur notre lit... Nous voilà partie. Dans cette position, on pourrait y passer notre vie... Encore un plaisir à immédiatement bannir. 

On n’y pense pas sur le coup - en même temps, on est tellement bien… -, mais cette posture nous oblige à garder notre tête tournée dans un sens ou dans l'autre. Les muscles du cou ne travaillant pas de la même manière aux mêmes endroits à ce moment-là, notre colonne vertébrale est directement impactée. L’intégralité de notre dos est déréglée. La position pharaon c’est pas mal, sinon.

 

 

 

Tags : santé, Corps, routine bien-être