Comment font les gens qui ont toujours la patate ? Qui semblent montés sur ressort et qui n'ont jamais un coup de barre ? S'il y a de fortes chances pour que ces personnes soient des 'honing persons', il est évident qu'elles s'imposent aussi, au quotidien, quelques petits rituels, qui les aident à grappiller un peu d'énergie, deçà, delà, pour que chaque journée soit une véritable fête. 

Le pire moment de la journée, c'est indéniablement après la pause dej', lorsque les panses sont bien remplies et qu'on a envie de tout sauf de se remettre devant son ordinateur pour travailler. 

Voici 5 petits rituels qui vous aideront à ne pas succomber au petit coup de barre qui suit le déjeuner et qui vous permettront d'être 100% en forme et 100% efficaces ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Gisele Bündchen (@gisele)

 

Ne mangez pas de glucides au déjeuner si vous ne voulez pas passer votre après-midi à buller devant votre ordinateur

Est-ce qu'on vous a déjà parlé de la chrononutrition ? C'est, ni plus ni moins, l'importance de l'ordre dans lequel on consomme les aliments. Typiquement, les règles de la chrononutrition veulent que l'on mange salé et sucré au petit-déjeuner (pour avoir de l'énergie tout au long de la journée) et qu'au fur et à mesure des repas, on réduise la quantité d'aliments riches pour aller au lit léger. 

Ainsi, l'idée, c'est de privilégier certains aliments à certaines heures de la journée. Pour ce qui est du déjeuner, il est conseillé de bannir les glucides non végétaux de vos assiettes pour ne pas avoir une chute d'énergie après le repas. Ainsi, produits laitiers, céréales, gluten, etc. ne sont plus admis dans votre déjeuner du midi. Pourquoi ? À cause de leur index glycémique particulièrement haut qui risque de vous provoquer une fatigue intense une fois le pic de sucre passé. On leur préférera les légumineuses (plus lentes à digérer). Évidemment, on dit également adieu aux produits transformés qui sont bourrés de sucres cachés.

Bonus : on pense également à boire beaucoup pendant le déjeuner. Non seulement ça aide à réguler la faim mais cela permet également de garder le corps hydraté et prêt à travailler.

Trouvez votre rythme de travail en fonction de votre rythme biologique

S'il est parfois difficile de mettre ce rythme en place lorsque l'on travaille dans une entreprise avec des horaires fixes, il ne faut pas pour autant complètement occulter l'importance du respect de notre rythme biologique et cognitif. Nous ne sommes pas tous réglés sur le même rythme : certains sont du matin, d'autres sont de vrais nyctalopes et, au milieu, il y a ceux qui sont particulièrement bien adaptés au rythme de notre société

Prendre connaissance de votre rythme circadien (soit l'horloge biologique de votre corps) pour comprendre quels sont vos flux énergétiques dans la journée peut vous aider à organiser votre travail. Si vous êtes plutôt du matin et que vous avez tendance à rapidement décrocher l'après-midi, privilégiez les tâches importantes dès votre réveil et réservez l'après-midi aux tâches qui ne demandent pas une grande implication cérébrale. 

En construisant votre journée en fonction du rythme naturel de votre corps, vous serez en mesure d'optimiser chaque minute de votre journée, sans jamais vous perdre dans vos priorités. Il est même possible que cette construction autour de l'organisation de votre travail vous aide à être beaucoup plus efficace.

Pour recharger votre corps en énergie : respirez !

Vous sentez que votre énergie décline ? Prenez le temps de souffler et concentrez-vous sur votre respiration pour réoxygéner l'ensemble des cellules de votre corps. L'une des meilleures techniques pour une respiration en pleine conscience, c'est sûrement la Méthode Wim Hof. Pour pratiquer ce type de respiration, mettez-vous dans une position confortable, le dos bien droit et fermez les yeux. La première étape consiste à prendre 30 profondes inspirations par le nez (entrecoupées d'expirations passives). Veillez à bien respirer avec le ventre pour activer l'ensemble de vos capacités pulmonaires et pour mobiliser votre diaphragme.

Sur la dernière grande inspiration, faites une grande expiration et retenez votre souffle pour une phase d'apnée poumons à vide. Essayez de tenir le plus longtemps possible (mais attention, inutile de forcer). Une fois que vous êtes arrivé au bout de votre capacité pulmonaire, prenez une grande inspiration avant de refaire une phase d'apnée (cette fois, les poumons pleins) pendant 15 secondes.

En pratiquant cette respiration guidée régulièrement, vous augmenterez de façon significative l'oxygénation de votre organisme et vous sentirez immédiatement rechargé en énergie

Pour regagner de l'énergie en un claquement de doigts, faites des microsiestes

Si en occident, on semble avoir la sieste en horreur, en Asie, elle est une étape essentielle dans la journée pour recharger les batteries (avant une réunion, ou juste pour assumer la journée de travail). Le principe de la microsieste est assez simple : il repose sur le fait de détendre suffisamment son corps pour lui permettre d'entrer en phase de sommeil, sans pour autant lui donner le temps d'entrer dans un sommeil profond (qui a un effet totalement inverse sur notre énergie). 

Ainsi, dès que vous avez un coup de mou, octroyez-vous le droit de faire une sieste express, pas plus de 20 minutes, pour permettre à votre corps de regagner un petit peu d'énergie en un temps record. 

Pour rester stimulé, changez régulièrement d'environnement

Le gros problème aujourd'hui, c'est qu'on est toute la journée à notre bureau, devant un écran d'ordinateur. On ne bouge pas (ou très peu) et cela peut s'avérer un peu contre-productif sur la durée. L'idée, c'est de changer régulièrement d'environnement pour garder son esprit stimulé. Cela nous permet d'être plus efficaces dans nos tâches mais ça aide également à titiller notre créativité. 

Avec l'avènement du télétravail, il est aujourd'hui possible de changer régulièrement de lieu de travail. Que ce soit en terrasse d'un café, dans un espace de coworking ou dans une bibliothèque universitaire pour se remémorer d'anciens souvenirs, à vous de trouver l'environnement qui vous stimule le plus et qui vus donne un petit coup de fouet ! 

 

 

 

Tags : santé