Allez demander à un homme des cavernes s'il rêvait de manger des fraises en plein moins de décembre. Outre le fait qu'il risque de ne tout simplement pas savoir ce qu'est une fraise, il est probable qu'il vous demande pourquoi vous voulez manger quelque chose qui ne pousse pas naturellement pendant l'hiver.

S'il y a bien une notion que l'on a perdue (il n'y a pas si longtemps que ça, heureusement), c'est l'importance de la saisonnalité des aliments. La faute à qui ? À l'industrie qui nous propose, hiver comme été, tous les fruits de la planète. 

Mais le moment est venu de se reprendre et d'appliquer les règles clés d'une alimentation respectueuse de l'environnement. En plus, c'est excellent pour la santé (la nôtre et celle de notre planète). La preuve. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

Les saisons ne sont pas un hasard et manger les aliments en respectant le rythme de la nature, c'est s'assurer d'avoir les bons nutriments et les bonnes protéines quand il faut

Si les fruits et les légumes poussent à certains moments de l'année, ce n'est pas pour rien (la nature fait rarement des efforts gratuitement). Les saisons sont cycliques, comme à peu près tout sur terre. Vous savez ce qui est aussi cyclique ? Ce sont nos corps. Rien n'est jamais figé et il arrive, en fonction du temps, de l'humidité, de la saison, que nous ayons besoin de choses plus ou moins spécifiques. 

Heureusement, il semblerait que la nature ait pensé à tout et qu'à chaque saison, elle s'évertue de nous proposer exactement ce qu'il nous faut pour rester en parfaite santé. 

Finalement, manger des fruits et des légumes de saison, ce n'est ni plus ni moins la meilleure façon de prendre soin de son bien-être et de sa santé.

Manger de saison, c'est le meilleur moyen de prendre soin de ses intestins

Favoriser une alimentation qui respecte la saisonnalité, c'est aussi (et surtout) privilégier une alimentation riche en fruits et en légumes (donc en fibres). Nous avons tendance à sous-estimer l'importance des intestins et de l'impact qu'ils peuvent avoir sur notre santé globale. Pourtant, des intestins en pleine forme, c'est souvent synonyme d'un corps en pleine forme. Sauf que, problème, depuis les années 70 et l'arrivée de l'alimentation industrielle, nous avons petit à petit appauvri notre microbiote.

Devinez quoi ? Le meilleur moyen d'enrichir ce précieux microbiote, c'est de manger des fruits, des légumes, mais aussi des aliments fermentés (comme le kimchi ou le kombucha).

Les fruits et les légumes ont meilleur goût (CQFD)

Cela paraît logique, mais il est toujours bon de le rappeler. Un fruit, consommé à la bonne saison, est forcément meilleur. Pourquoi ? Parce qu'il a eu le temps de maturation nécessaire et optimal. Exemple parfait : essayez de manger une fraise en décembre, elle sera sans goût et sans saveur. En revanche, une fraise du mois de juin sera juteuse et sucrée.

En achetant de saison et local, c'est le moyen le plus simple de soutenir l'économie locale

Si comme nous, vous êtes jusqu'au-boutiste, si vous faites l'effort de manger des fruits et des légumes de saison, vous allez (normalement) privilégier les circuits courts et le sourcing de proximité. Au-delà même de l'aspect "bonne action", c'est également un excellent moyen d'économiser de l'argent. Aller faire ses courses au marché ou chez un primeur qui privilégie les petits producteurs coûte souvent moins cher. Et si jamais les fruits et les légumes ne sont pas forcément hyper beaux, ils n'en restent pas moins délicieux

Allez zou, on arrête d'acheter ses légumes au supermarché et on privilégie le petit commerçant du coin. La qualité sera bien meilleure et vous ferez fonctionner l'économie locale.

Ça n'a l'air de rien comme ça, mais acheter local c'est un vrai coup de pouce pour l'environnement

Dernier point (et pas des moindres), privilégier les produits locaux et de saison, c'est une vraie bonne action pour l'environnement. Pourquoi ? Parce qu'en boudant les avocats qui ont un bilan carbone proche d'un Airbus A380, on économise beaucoup d'émissions de gaz à effet de serre. Mieux, en privilégiant les petits producteurs, on dit adieu au suremballage et au plastique autour des produits, un autre geste super cool pour la planète, et dans une période où chaque petite action compte, ça n'a pas de prix.

 

Tags : alimentation bio, santé, Alimentation