Vous êtes une habituée des soirées arrosées, on pourrait même aller plus loin de dire que vous maîtrisez d'une main de maître votre consommation d'alcool. Vous savez écouter votre corps et vous arrêter au bon moment. En clair, vous n'avez pas vomi ou ressenti les effets d'une gueule de bois depuis très longtemps. Pourtant, ces derniers temps, un simple verre de vin rouge vous met dans des états impossibles le lendemain. Et si c'était votre alimentation végane qui était à l'origine de ces changements ?

Quel lien entre une alimentation végane et des gueules de bois plus difficiles ?

Si vous participez au Veganuary (comprenez le janvier végan), vous avez sûrement remarqué quelques changements positifs dans votre corps : une peau en meilleure santé, plus d'énergie au cours de la journée mais surtout un sentiment de bien-être plus fort. Cependant, si vous êtes adepte des petits verres entre amis, vous avez aussi dû remarquer que votre résistance à l'alcool est moins importante qu'avant. Rassurez-vous, vous n'êtes pas folle ! En adoptant une alimentation à base de plantes, votre système digestif est directement impacté, ce qui provoque parfois une moins bonne tolérance à des produits pourtant habituellement présents dans votre alimentation de base.

Une étude s'est d'ailleurs penchée sur le sujet et les résultats sont clairs : il existe un lien entre les nutriments apportés au corps grâce à une alimentation végane et l'ampleur de la gueule de bois. En bref, la rapidité de la digestion mais aussi certaines déficiences peuvent être à l'origine de ce phénomène.

Mais qu'est-ce qui provoque cet effet gueule de bois ?

On considère que près de 75% des personnes qui vont consommer de l'alcool jusqu'à l'ivresse vont être sujets à une gueule de bois, pour ne pas avoir de gueule de bois, il faudrait donc ne pas boire. Mais pour ceux qui souhaitent quand même le faire, on vous explique le processus : l'alcool est une toxine que le foie doit détoxifier. La gueule de bois, elle, est causée par les propriétés déshydratantes et diurétiques de l'alcool. Aussi simple que ça !

Alors que manger pour éviter les nausées et les maux de tête en lendemain de soirée ?

C'est un conseil de professionnel de santé (mais aussi de maman et de grand-mère) : avant de débuter votre soirée de folie, il est impératif d'avoir l'estomac rempli. Autre clé pour éviter la gueule de bois, comptez les verres que vous consommez et garder une bouteille d'eau près de vous histoire de rester hydrater toute la nuit !

Si, malgré tout, vous finissez par avoir une méchante gueule de bois, ne vous jetez pas sur des plats trop gras, sucrés ou encore frits (pas de pizza non plus !). Au contraire, privilégiez des plats équilibrés avec des légumes qui vous aideront à récupérer beaucoup plus vite !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : vegan, News Bien-Être, news food, Alimentation