Fumer ou avoir des congés, il faut trancher !

En tout cas, c’est ce que propose une société basée à Tokyo au Japon à ses salariés : six jours de congés payés en plus pour les non-fumeurs dans le but de récompenser leur temps de travail jugé légèrement plus élevé que celui de leurs collègues fumeurs.

La firme tokyoïte de marketing en ligne, Piala Inc., composée de 120 salariés, a lancé la mesure compensatoire après la plainte d’un collaborateur au sujet de la différence de temps de travail.

30 d’entre eux ont déjà profité de ces vacances et d’après le porte-parole, 4 employés auraient déjà mis de côté la pause cigarette dans l’espoir de profiter de ces quelques jours offerts.

Le PDG de Piala Inc, a déclaré vouloir faire changer les mauvaises habitudes de ses collaborateurs « par les avantages plus que par la contrainte ». Une initiative qui plaît beaucoup, surtout quand on sait qu’au Japon, les salariés ne prennent des vacances que très rarement.

Enjoy,

Les Éclaireuses

Takao Asuka, PDG de Piala Inc.