Comme on s’en doutait depuis quelques jours face à la remontée inquiétante des chiffres de cas positifs, de personnes admises en service de réanimation et de morts, Emmanuel Macron a opté pour un reconfinement national afin d’endiguer la propagation du coronavirus.

Si le Président de la République a dévoilé les grosses lignes des nouvelles mesures restrictives, Jean Castex, le Premier ministre, donnera une conférence de presse en fin de journée, après un débat au Parlement.

En attendant ces précisions, voici ce que l’on sait déjà de ce nouveau confinement, toutefois présenté comme moins strict qu’au printemps dernier, et voyons ensemble ce qui sera interdit ou autorisé à partir de jeudi à minuit, au moins jusqu'au 1er décembre.

Comme au printemps, les sorties "loisirs" seront limitées. Il sera interdit de se déplacer à plus d'un kilomètre de chez soi sans raison valable (rendez-vous médical, porter assistance à un proche, achats essentiels). Une attestation sera donc nécessaire pour justifier chaque sortie. En parallèle, celles-ci seront limitées à une heure par jour.

Quant aux réunions, elles seront interdites. Il ne sera pas possible de se réunir hors du noyau familial, a fait savoir le chef de l'État. Tout rassemblement sera interdit, et les établissements accueillant du public seront fermés.

Néanmoins, les visites en Ehpad seront autorisées. Voici un autre « assouplissement » par rapport au précédent confinement, les visites dans les maisons de retraite resteront autorisées « dans le strict respect des règles sanitaires ».

En revanche, se rendre au travail sera autorisé. Les Français pourront « sortir travailler », a indiqué Emmanuel Macron, sous réserve, là encore, de présenter une attestation. Mais « partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé ». La décision appartiendra donc à chaque entreprise dont l'activité se poursuit.

Les cours seront également maintenus pour quasiment tous les élèves. Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts. Mais un « protocole sanitaire renforcé » sera mis en place. Les étudiants en université, en revanche, suivront désormais leurs cours en ligne, chaque fois que cela sera possible.

Il ne sera pas possible de se déplacer entre régions. « Vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre, à l'exception des retours de vacances de la Toussaint », a prévenu le président de la République. Il y aura néanmoins « une tolérance durant ce week-end de retour pour que chacune et chacun puisse revenir de son lieu de vacances, pour que les familles puissent s'organiser ».

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement