Relayé par le Daily Mail, ce témoignage glaçant relate l’histoire de Bonita Lynn Vela, âgée de 35 ans et maman de deux enfants, qui a voulu se faire justice elle-même en coupant, au cutter, le pénis d’un adolescent qui aurait abusé sexuellement de son bébé de deux ans.

Le jeune homme de 18 ans, qui n’est autre que le petit ami de sa fille, a été séquestré et torturé pendant 3 heures dans une caravane.

D’après la police, l’accusée a déclaré qu’elle « voulait que cette cicatrice lui rappelle son abus ». Le jour de la confrontation, Bonita était furieuse et sommait l’adolescent d’admettre qu’il avait abusé sexuellement de son fils. L’adolescent qui nie les faits a déclaré que le trio complice était prêt à le tuer.

Selon un rapport, Bonita Lynn Vela a admis qu’elle était sous l’emprise de marijuana. Elle était chez ses amis quand elle a consommé de l’herbe et demandé à l’un d’entre eux de prendre en otage l’adolescent. Deux hommes tenaient ce dernier pendant que la mère le menaçait de l’attacher à un arbre, de lui tirer dessus et de laisser son corps aux animaux. Mais finalement, Bonita lui a lancé un ultimatum : choisir entre sa vie et son pénis.

Originaire d’Indianapolis, la femme a plaidé coupable de prise d’otage et d’agression à l'arme blanche.

Suite au jugement de l’affaire, le juge a soumis la mère à 10 mois d’astreinte à résidence, suivis de six mois de probation avec l’obligation de porter un bracelet électronique. Bonita doit également consulter régulièrement un thérapeute pour apprendre à mieux gérer sa colère.

Cette peine a fait réagir beaucoup de personnes qui ont jugé que la condamnation était très légère. Tandis que d’autres personnes ont défendu la réaction de la mère, justifiant qu’elle n’a fait que protéger son fils.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : mère, bébé, News divertissement