Noël confiné ou Noël libéré ? Une question qui n’a pour le moment pas de réponse claire. Le sujet reste houleux pour le gouvernement qui comprend l’envie des Français de « vouloir fêter Noël en famille. »

Dans tous les cas, il faut s’attendre à « un Noël un peu spécial » selon Olivier Véran, ministre de la Santé. Interrogé dimanche sur France inter, le ministre avouait qu’il espérait pouvoir annoncer une bonne nouvelle aux Français. Pour le moment, aucun pronostic n’est possible pour le gouvernement, les choses évoluant très vite, personne ne peut prévoir exactement ce qu’il arrivera dans les semaines à venir. 

Les premiers effets positifs du confinement – s’il y en a – devraient se faire ressentir cette semaine. Toute l’attention est portée sur les indicateurs et les courbes qui, si elles annoncent une décroissance, même minime, devraient venir rassurer un peu les Français sur l’état de la situation. 

Déjà préparé au pire, 71% des Français sont prêts à fêter Noël confiné, un sacrifice nécessaire selon certains pour sortir de cette crise sanitaire qui gangrène nos habitudes depuis bientôt presque un an.

À l’approche de la fin de l’année 2020, tous les regards sont en train de se tourner vers l’avenir : quels sacrifices et mesures seront nécessaires pour sauver l’année 2021 ? Le gouvernement se disait prêt, il y a quelques jours, à durcir les mesures pour un confinement plus efficace. Rien ne sera donc laissé au hasard pour inverser la courbe et sortir de ce marasme sanitaire et économique en 2021. 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement