"La situation est grave et le temps n’est plus aux demi-mesures."

Près de 13 500 médecins libéraux de la région lyonnaise appellent l’état à prendre des mesures plus fortes. Ces nouvelles mesures viendraient avant tout limiter « une catastrophe humaine, puis économique, puis sociale. »

Au-delà de la limitation de la propagation du virus, ces mesures plus restrictives permettraient avant tout de ne pas encombrer les hôpitaux et d’éviter d’avoir à faire des choix entre les patients à traiter. Même si la priorité est encore au Covid, de nombreux patients souffrant de pathologies autres, parfois lourdes, ont vu leurs soins être reportés depuis le début de la pandémie. Un durcissement des mesures éviterait la saturation des services hospitaliers, permettant ainsi au personnel soignant de travailler dans des conditions plus favorables pour les patients, le but étant de ne laisser personne de côté.

Ce mardi, Emmanuel Macron a réuni un Conseil de défense pour discuter des nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du virus.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement