Aujourd'hui, selon le Secrétariat d’État à l’Enfance, sur 740.000 naissances par an, 75.000 (soit 10 %) sont suivies d’une hospitalisation (dont 60.000 bébés prématurés). C'est donc une décision forte : les nouveau-nés ne seront désormais plus séparés de leurs parents lorsqu'ils sont hospitalisés, et ce, quelle que soit la raison. Annoncée sous la forme d'une charte appelée "la charte du nouveau-né hospitalisé", elle a été présentée ce mercredi par le secrétaire d’État à l’Enfance, l’association SOS Prema mais aussi la Société Française de Néonatalogie.

Un principe simple et clair : zéro séparation

Cette charte s'articule autour d'un principe simple : zéro séparation. Le secrétaire d'État à l'enfance Adrien Taquet l'explique, "la négation du rôle de la mère observée lors de certaines hospitalisations n'est supportable ni individuellement ni collectivement et relève d'une forme de maltraitance". Charlotte Bouvard, fondatrice de l'association SOS Préma ajoute même "Nous ne voulons plus jamais que l’enfant soit séparé de ses parents à sa naissance [...] Cette séparation est absolument inacceptable et toutes les preuves scientifiques montrent combien la présence des parents est essentielle dans la construction du lien parents-enfant et le développement de l’enfant".

En clair, cette charte prévoit une présence ininterrompue des parents et même une participation à l'administration des soins nécessaires. Cette charte reconnaît aussi le rôle particulier des parents dans la prise en charge de la douleur de leur propre enfant.

Mais aussi d'autres points clés qui concernent la sortie de maternité

Le secrétaire d'État à l'enfance en a aussi profité pour annoncer le lancement d'une expérimentation dès l'année prochaine des "sorties précoces" pour certains prématurés. Le but : une mise en place d'équipes mobiles qui poursuivraient les soins à domicile, là aussi une manière de renforcer les liens du nouveau-né avec les parents mais aussi la famille.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : grossesse, bébé, News Bien-Être, parents