"Abrutis, je vieillis tout simplement !", Charlize Theron pousse un coup de gueule sur son âge !

Marie Ordioni 22 août 2023

Dans une interview accordée au magazine Allure, Charlize Theron a répondu à toutes les personnes faisant des remarques au sujet de l'évolution de son visage...

Les années passent et nos idoles changent. Certaines enchainent les coupes de cheveux toutes plus originales les unes que les autres. D’autres, multiplient les styles vestimentaires… Et nous, on se laisse dicter.

Un seul facteur met tout le monde dans le même bateau : le temps. Car si chacun croit en la mode qu’il souhaite, la vieillesse, elle, ne se choisit pas… Elle s’apprivoise. Et même si l’acceptation de soi est à l’ordre des dernières années, le combat est loin d’être terminé. Certaines pressions, tabous et clichés demeurent encore inchangés…

Et ça, nos stars préférées le savent mieux que personnes. Placées sous le feu des projecteurs, pas une seule ride n’échappe aux yeux bien aiguisés de leurs fans, leurs haters et des médias. Au même titre que le moindre kilo pris est analysé, souligné et débattu.

Avec l’âge et l’expérience, elles apprennent à vivre avec leur notoriété et les risques qui en découlent… Mais n’en reste pas moins humaines. C’est ce qu'a tenté de rappeler dernièrement Charlize Theron en répondant aux remarques émises au sujet de son visage. Coup de gueule bien mérité…

Des remarques sur son visage ? Charlize Theron répond !

De L’Avocat du Diable (1997) à The Old Guard (2020), le monde entier suit l’évolution de Charlize Theron depuis ses premiers pas dans le cinéma… Autant dans sa carrière que physiquement. Certains ne se privent d’ailleurs pas de lui faire remarquer ces changements.

Dans une interview accordée au magazine Allure et publiée ce vendredi, elle raconte : "Ils sont là genre "Mais qu’a-t-elle fait à son visage ?" Et moi je suis genre "Abrutis, je vieillis tout simplement !" Cela ne veut pas dire que j’ai fait une mauvaise chirurgie. C’est juste comme cela que ça se passe.", à propos des personnes qui croient qu’elle a eu recours à la chirurgie esthétique. "Mon visage change et j’aime le fait qu’il change et vieillisse." ajoute-t-elle. Voilà une réponse qui devrait enfin les satisfaire…

La vieillesse sans aucun problème

D’ailleurs, l’actrice de 48 ans n’a aucun problème avec la vieillesse… Au contraire. À ses yeux, il est important d’assumer pleinement son âge, et de se sentir bien avec. Selon elle, beaucoup croient en la légende selon laquelle, à Hoolywood, "les hommes vieillissent comme le bon vin et les femmes comme des fleurs coupées". Des clichés avec lesquels elle souhaite absolument en finir : "Je méprise ce concept et je veux le combattre. Mais je pense aussi que les femmes veulent vieillir d'une manière qui leur convient. Je pense que nous devons faire preuve d'un peu plus d'empathie à l'égard de notre parcours à tous."

La belle Atomic Blond (2017) appartient à ces actrices de cinéma très à l’aise sur ce sujet, et qui se battent pour réconcilier le monde avec. Parmi ses fidèles acolytes, on pense à Jennifer Aniston, dont la "vie n’a jamais été aussi positive qu’à partir de la quarantaine, et ce, sur le plan tant professionnel que physique et mental."

Le poids ? Même combat !

Lorsqu’on lui parle de poids, Charlize Theron tient un discours tout aussi honnête et sain. Durant sa carrière, elle a dû se plier à de nombreuses exigences pour incarner certains rôles, notamment celle de la perte ou la prise de poids. "À 27 ans, j'ai fait Monster (2004). J'ai dû perdre après 10 kilos du jour au lendemain. J'ai sauté trois repas et j'ai retrouvé mon poids normal.", raconte-t-elle. 

Une expérience réitérée à de multiples reprises… Jusqu’au fameux jour où. "(…)Puis je l'ai fait à 43 ans pour Tully (2018) et je me souviens qu'un an après avoir essayé de perdre du poids, j'ai appelé mon médecin et je lui ai dit : "Je pense que je vais mourir parce que je ne peux pas perdre ce poids". Il m'a répondu : "Vous avez plus de 40 ans. Calmez-vous. Votre métabolisme n'est plus ce qu'il était." Personne n'a envie d'entendre ça.", continue-t-elle. Un changement auquel elle a dû inévitablement faire face et accepter. Elle conclut : "Je ne tournerai plus jamais un film en me disant : "Oui, je vais prendre 20 kilos". Je ne le ferai plus jamais parce qu'on ne peut pas s'en débarrasser."

Ces rudes exigences, Rebel Wilson en a payé les frais. Ayant signé pour endosser le rôle d'"Amy la Baleine" dans la trilogie Pitch Perfect, l’actrice a dû conserver un certains poids le temps des tournages des trois films - une clause rédigée dans son contrat -. Un poids qui ne jouait pas en faveur de sa santé : "Depuis un bon moment, je voulais être en meilleure santé. Mais j’étais stéréotypée et catégorisée en tant que cette amie grosse et drôle. J’adore jouer ces rôles, j’adore ces personnages, mais j’avais envie d’ouvrir le champ des possibles.", expliquait-elle en février dernier, invitée au podcast Call Her Daddy. Tout ce qui compte, c’est de se sentir bien dans sa peau et dans son corps.

 

Tags : people, actrice, News People

Marie Ordioni
Rédactrice

Vous aimerez aussi