Le vent tourne...

Sentez-vous ce petit air de fraîcheur ? La météo tendance est formelle : c'est la tornade mode responsable et durable qui va envahir la fashion sphère. Alors, mieux vaut se préparer pour éviter de s'enrhumer et de finir avec une fièvre acheteuse tout sauf saine, tant pour notre compte en banque que pour notre planète.

Dans ce rendez-vous green, La Mode de Demain vous fait découvrir des marques de mode écoresponsables qui promettent de vous faire craquer par leurs engagements durables et éthiques pour la planète. Leurs créations de vêtements sont à tomber et leurs manières de produire sont transparentes.

Ce sont des marques éthiques à connaître, avec des démarches responsables et durables, qui méritent d'être célébrées, tout autant que leurs pièces canon qui complètent nos looks à la perfection. C'est par leurs engagements, leur philosophie, leur vision, sans oublier leurs vêtements que ces marques s'imposent comme des pépites à suivre pour en finir une bonne fois pour toutes avec la fast fashion et enfin se mettre à la mode durable et écoresponsable.

Aujourd'hui, on discute avec Freja Settergren ! Elle a fondé sa plateforme de seconde main : Rent Club. Le principe : louer du Jacquemus pour une soirée ! Sa passion pour la mode et surtout son profond engagement pour l'écologie l'a amenée à fonder sa propre application. Freja est inspirante et donne à sa manière un nouveau souffle à la mode.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Freja Settergren (@frejasettergren)

C'est quoi l'application Rent Club ?

Nous retrouvons Freja Settergren près de Montmartre, à la table d'un café. Cheveux blonds et accompagnée de son petit chien sur les genoux, elle nous accueille avec un grand sourire. Freja a 23 ans, elle a grandi à Stockholm en Suède et cela fait presque cinq ans qu'elle habite à Paris.

En mars dernier, elle a créé Rent Club en parallèle de son travail de créatrice de contenu. Son inspiration vient directement de sa ville natale. Elle ne trouvait pas de plateforme de revente qui lui correspondait, c'est pourquoi elle a fondé Rent Club.

Pour Freja, Rent Club est l'application où l'on peut louer des vêtements et des sacs sympas et stylés. Certaines pièces sont issues de marques de luxe, d'autres sont des pièces vintages très spéciales. Elle nous explique : "Si tu veux pimper ton look pour un week-end ou pour un événement et que tu ne veux pas acheter quelque chose de très cher, tu peux utiliser Rent Club." La location est à court terme et dure environ deux à quatre jours. L'application ne propose pas de chaussures et de bijoux.

Les marques disponibles sur Rent Club sont diverses et variées : Chanel, Dior ou Yves Saint Laurent. Freja mélange ses sélections avec des petites marques locales. Elle nous parle d'Umlaut, marque parisienne proposant corsets et robes fabriqués à partir de chutes de tissus. Avec cette application, la jeune entrepreneuse a réussi à former un vrai cercle fashion.

L'écoresponsabilité au cœur du projet

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Freja Settergren (@frejasettergren)

Quand on lui demande pourquoi elle n'a pas créé une marque plutôt qu'une plateforme, Freja cite les enseignes qu'elle adore et qui font déjà un très bon travail.

Freja est fan de vêtements et collectionne des pièces uniques. Son cœur balance entre dénicher des petites marques et chiner des pièces uniques dans les friperies. Elle ne pouvait pas se lancer dans la création d'une marque, car cela incite à la consommation. Dans sa vie de tous les jours, la jeune femme essaie d'adopter une conduite responsable : nourriture, voyage, mode... Freja repense son quotidien pour le rendre meilleur.

Lorsqu'on évoque l'empreinte néfaste de la mode, elle nous dit que l'écoresponsabilité est la clé de l'avenir. Pour ses enfants et les futures générations, il faut repenser nos manières de voir l'industrie. 

Six ans avant, Freja commence à s'intéresser à l'environnement et visionne beaucoup de documentaires. Elle se rend compte de l'impact de la mode sur la planète. Toutes les démarches responsables lui semblent naturelles. Bien sûr, elle n'est pas parfaite et le mentionne à plusieurs reprises. En tant qu'influenceuse, elle essaie de travailler avec des marques responsables et achète rarement des pièces neuves, mis à part venant de petites marques indépendantes.

Elle nous montre sa doudoune Axel Arigato qu'elle a shoppée sur Vinted

Entre Paris et Stockholm, deux façons de voir la mode

"Je pense que les pays du Nord sont plus ouverts à la location parce qu'ils ne sont pas possessifs par rapport à leurs vêtements. À Paris, je trouve qu'il faut éduquer les gens à la location de pièces", explique Freja. Sa clientèle parisienne est déjà ouverte à ce genre de pratique. Cependant, Freja a pour projet d'agrandir Rent Club et de sensibiliser le plus de personnes à la location dans la mode. Pour elle, la location de vêtements doit devenir une pratique courante.

En Suède, les plateformes de seconde main et les petites marques écoresponsables sont plus nombreuses. La population est en avance sur les sujets de mode responsable. Elle m'explique que les marques suédoises surveillent toujours leur impact environnemental dans leur production. Pourtant, Freja a redécouvert la seconde main en arrivant dans la capitale.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rent Club Paris (@rentclubparis)

Comment Freja voit la Mode de demain ?

Freja voit plus grand pour son entreprise de location de vêtements. À court terme, elle souhaite collaborer avec d'autres marques. Pour les fêtes de Noël, elle va mettre en place une collection festive. Elle voit plus loin dans l'avenir et aimerait agrandir Rent Club à travers quelques pop-up et un showroom permanent où elle pourrait accueillir toutes ses clientes.

Freja nous confie : "Avec toutes les actualités, je suis plutôt pessimiste sur le monde, mais pas pour la mode. Je pense que notre génération peut apprendre à nos parents." Elle nous parle de sa grande sœur qui n'a pas compris cet engouement pour la mode responsable. Pourtant, Freja fait tout pour lui montrer qu'elle peut s'habiller de manière stylée sans aller chez Zara.

En créant Rent Club, Freja prouve à quel point elle est passionnée par son métier et montre que la mode responsable peut être branchée et même très branchée !

L'application est téléchargeable sur le site Rent Club.com.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rent Club Paris (@rentclubparis)

 
 
 
 
 
 
 

 

Tags : vêtements, astuces mode, marques de mode