On l’a toujours pensé, les mamans de famille nombreuse ont bien du courage d’être à la tête d’une troupe de plus de quatre enfants. 

Quand on les croise dans la rue, on se demande souvent comment elles font, car quand c’est à notre tour de garder notre charmante nièce de 2 ans, c’est vite la panique.

Pourtant face à ces femmes se balladant avec 2 enfants dans une poussette et 2 autres qui suivent gentiment derrière, on remarque ce havre de paix se dessinant sur le visage de chacun. On est alors persuadées qu’elles sont tout de même moins stressées que nous.

Et c’est prouvé ! Selon une étude réalisée par Today sur 7,000 mères de famille, les mamans de plus de quatre enfants sont moins stressées que les mères de trois enfants, qui sont celles qui éprouvent le plus de stress. 

Alors que la transition entre le premier et le deuxième enfant se fait gentiment, l’arrivée du troisième chamboule un peu tout. Eh oui... Malheureusement avec trois enfants, les deux parents sont minoritaires et il n’y a pas assez de mains pour gérer tout le monde. 

Traverser au passage piéton devient une épreuve digne des Jeux Olympiques. 

À partir du quatrième, les parents ne sont plus seuls. Même si cela implique plus de courses et davantage de lessives, comme l’explique Kelly Kitley, les deux parents se soutiennent et s’encouragent, pendant que les enfants s’occupent. Les parents s’autorisent alors à lâcher prise et à avoir davantage confiance en leur capacité d’éducation, car il n’y a plus tellement de place pour la perfection. 

Mais attention, le stress ne disparaît pas totalement, la place de la joie que quatre bambins apportent est juste beaucoup plus importante. 

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

-