"Mais le foot, c'est réservé aux hommes, les femmes n'ont rien à faire sur le terrain !" - Le beau-père misogyne.

"Les hommes seront toujours plus forts que toi, va te changer, tu risques de te faire agresser" - Maman inquiète à cause de la misogynie.

"Une femme sans poitrine, c'est comme un lit sans oreiller " - Anatole France, élu pire misogyne.

Ces 3 phrases vous semblent familières ? C'est normal, c'est ce que les femmes vivent au quotidien dans le monde. La définition de la misogynie nous a été acquise dès la naissance. Et à cause du mépris de genre, les femmes ont souvent, voire toujours, subi du sexisme dans leur vie.

L'égalité hommes femmes a encore du chemin à parcourir dans notre société. Et pourtant, en France, on peut se considérer comme "chanceuses" de ne pas vivre la même discrimination que certaines femmes ailleurs dans le monde.

Si la définition d'un misogyne et de la misogynie est encore floue pour vous, on vous explique tout de suite ce qu'est cet adjectif rempli de discrimination à l'égard des femmes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Qu'est qu'un misogyne ?

Par définition, dire d'un homme qu'il est misogyne est un adjectif expliquant sa haine et son mépris envers les femmes. Sympa, non ? Nous ne savons pas pourquoi le genre de notre sexe nous amène autant de haine, mais on a dû faire souffrir les hommes à une époque pour subir autant de sexisme et être aussi haïe.

Le misogyne, c'est celui ou celle qui va être réducteur au travail ou à la maison, qui va vous faire vivre du harcèlement, du mépris. Bref, le misogyne ne vous aime pas, point. Vous êtes une femme, vous ne pouviez par définition pas être parfaite. C'est fun, l'égalité hommes femmes. On adore ! Si l'on peut vous rassurer, une personne misogyne avec vous cache souvent un complexe d’infériorité, mais ça reste entre nous.

La misogynie, un concept discriminant les femmes

Le problème, c'est que la misogynie fait vivre beaucoup de discrimination aux femmes. Quand on sait que 1,2 million de femmes en France ont déjà vécu du sexisme au cours de leur vie, ça fait tout de même un bon nombre, les copines !

Dès l'enfance, on nous fait faire une différence du genre entre un homme et une femme. Les filles, elles, jouent à la coiffeuse pendant que les garçons jouent au foot ! Vous sentez la frustration 13 ans après de ne pas avoir pu jouer au foot en primaire ? C'est parce que c'est à ce moment que la discrimination commence. D'ailleurs, il est temps que la société revoie ses critères, plus de foot féminin et plus d'hommes esthéticiens, il est temps de retrouver un semblant d'égalité ! Changeons les mentalités et éduquons nos enfants à l'égalité des genres.

Avec ce genre de pensées, la société n'a pu qu'évoluer de la mauvaise manière. Au travail, particulièrement, les femmes subissent rapidement une forme de discrimination. Qu'on passe par du body shaming, car une femme n'est réduite qu'à un corps, ou encore par du mansplaining, car une femme ne sait pas réfléchir par elle-même, le misogyne a su trouver sa place là où les femmes l'ont perdu à cause de lui. À l'embauche, on privilégiera un homme qui prendra moins de congés paternité qu'une femme, on le considérera comme plus compétent et tout ceci n'augmentera qu'un peu plus le sexisme. 

 

La violence : une conséquence de la misogynie

La conséquence de la misogynie banalisée est ce qu'un homme misogyne peut faire vivre à une femme au quotidien. Si nous prenons particulièrement le cas de la maison, la violence de la part d'un homme misogyne est malheureusement fortement probable. Qu'on aille de la simple remarque remplie de sexisme au harcèlement ou, pire encore, aux violences domestiques ou sexuelles, la misogynie peut-être présente partout. Le plus important, c'est avant tout de se protéger de l'homme misogyne auquel vous faites face et nous vous soutenons !

Heureusement, de nombreux mouvements féministes ont su émerger dans le monde pour lutter contre la misogynie et ce qui en découle à l'égard des femmes. Le chemin est encore long pour arrêter le harcèlement et le sexisme que peuvent vivre ces femmes, mais nous pouvons être fières d'avoir nos droits qui se font entendre petit à petit.

Il est important de rappeler que si vous vivez des violences, des numéros existent comme le 3919.

 

 

Tags : enfance, société, féminisme