Hubert Bonisseur de La Bath, OSS 117, ça vous dit quelque chose ? Oui ? Alors vous savez déjà tout sur le mansplaining ! 

Pour les personnes n'ayant pas vu le film, on vous explique tout de suite ce qu'est le mansplaining.

Existant dans le monde entier et depuis des centaines d'années, ce terme a su prendre sa place en 2008 dans l'article de Rebecca Solnit "Ces hommes qui m’expliquent ma vie". Un homme aurait tenté de lui expliquer un livre qu'elle avait elle-même écrit. Vous commencez à saisir le concept ?

Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce phénomène présent au quotidien dans la vie des femmes et, avouons-le, pas franchement agréable, on vous explique tout en détail dans cet article.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Mansplaining : quel est ce concept présent partout dans le monde ? 

Le mansplaining est un concept féministe visant à dénoncer les hommes expliquant un sujet que les femmes maîtrisent déjà sur un ton condescendant. Il vient de l'anglais man (homme) et explaining (explication). À différencier du manspreading qui dénonce une posture adoptée par certains hommes dans les transports en commun, le mansplaining, lui, englobe tout l'intellect de la femme. 

Sympa, non ? Nous avions oublié que nous les femmes, avions du mal à réfléchir parfois. Évidemment, nous sommes d'accord pour dire que ce concept ne nous fait pas beaucoup rire.

Sur les réseaux sociaux par exemple, une femme féministe pourra expliquer en quoi la remarque d'une personne peut être sexiste. Un homme lui répondra ensuite pourquoi cette femme n'y connaît rien au féminisme. Une logique totale.

Le mansplaining est généralement associé à plein d'autres concepts. Si le mansplaining arrive au cours d'une conversation c'est que généralement il y a eu du manterrupting. Alors, qu'est-ce que c'est encore que le manterrupting ? Pour affirmer sa grande masculinité, le mansplainer va couper la parole d'une femme dans leur conversation pour ensuite exercer son mansplaining. 

Vous vous souvenez de Miranda dans Sex and the City 2 ? Grande avocate, son patron lui faisait pourtant vivre un sexisme ordinaire en lui coupant constamment la parole afin d'affirmer sa dominance masculine. Quel cheminement pour une simple guerre d'ego ! Heureusement, notre Miranda préférée ne s'est pas laissé faire, une vraie girl boss !

Pourquoi est-ce que le mansplaining existe ?

Oui parce que finalement, le mansplaining ne nous est pas trop utile et nous n'avons pas l'impression qu'il fait évoluer la société. Même si on ne veut absolument pas faire une généralité, nous savons que chaque homme n'est pas un mansplainer, il faut l'avouer, l'égalité hommes femmes n'est pas encore à son paroxysme dans notre vie. Le phénomène du mansplaining vient tout simplement du patriarcat toujours présent dans notre société depuis des centaines d'années. 

On peut vous raconter une petite histoire datant de 1903. Déjà, vous vous doutez que par la date, le droit des femmes n'avait pas vraiment sa place en société. Et c'est ce que nous a bien prouvé le théologien Lyman Abbott en affirmant la raison pour laquelle les femmes ne voulaient pas le droit de vote. Il est évident qu'un homme est capable de lire dans nos pensées pour connaître notre avis. 

S'exprimer à la place d'une femme c'est l'infantiliser, prendre le rôle d'un père que l'homme n'est pas envers cette personne. Et c'est là où commence le sexisme. Quelle que soit la période de l'histoire, les hommes ont toujours eu un monopole sur les femmes. Si une femme n'était pas mariée, elle était sous la tutelle de son père puis de son mari. Pendant longtemps, la société a fait croire aux femmes qu'elles étaient dénuées d'intelligence et que seuls les hommes étaient en mesure de réfléchir à leur place. Finalement, le mansplaining a toujours existé mais ne portait pas de nom.

Malheureusement, aujourd’hui encore, des femmes sont placées sous la tutelle de leur père ou leur mari. Le féminisme grandissant, nous voyons que les esprits évoluent et que l'histoire change doucement mais un long chemin est encore à parcourir.

Comment contrer le mansplaining ?

Heureusement, de nombreuses femmes dénoncent ce genre de situation. L'idée est de totalement éradiquer ce genre de comportement et que ce terme n’est plus à être dans notre vocabulaire.

En France, la parole se libère. L'actrice et féministe Muriel Robin dénonçait d'ailleurs son expérience en tant que femme où elle se sentait piégée par le gouvernement (très masculin) rediscutant de la question de l'IVG. Pourtant là encore, il est vrai que ce sujet concerne notre droit, sur notre corps, aucun homme ne devrait dicter comment nous sommes supposées gérer ce genre de situation.

Le mansplaining peut se trouver partout, au travail, en famille ou sur les réseaux sociaux. La solution c'est de dénoncer la situation, chose plutôt compliquée s’il y a des enjeux, surtout au travail. 

Alors, pour utiliser une manière plus douce, sans brusquer une quelconque masculinité, on vous conseille d'utiliser ce que vous possédez depuis toujours mesdames. Votre intelligence. Eh oui, si vous êtes dans cette situation avec un mansplainer, c'est que vous faites peur. Ils savent à quel point vous maîtrisez le sujet dont il est question, alors, le besoin de rétorquer est plus qu'important pour eux. Montrez-leur que le comportement qu'ils adoptent n'est pas correct et que si, vous maîtrisez votre sujet car oui, vous êtes intelligente. 

 

Tous les hommes ne sont pas à mettre dans le même panier

Et même si on ne veut ni accuser ni excuser personne, on essaie tout de même de voir le côté positif des choses. Les féministes ne sont pas que des femmes, heureusement, des hommes participent eux aussi à un changement dans le monde. 

Le journaliste français Thomas Messias fait partie de ces hommes, qui considèrent que le féminisme n'est pas seulement un combat à mener par les femmes. Dans son podcast audio Mansplaining pour Slate, il sensibilise les hommes sur ce phénomène auquel trop peu de personnes s’intéressent encore. Thomas Messias ne prétend pas être le sauveur du féminisme en France, il ne donne pas son avis et essaie encore moins de mansplainer les féministes. Il le dit lui-même, c'est un homme blanc hétéro cisgenre mais il pousse tout de même son travail à être le plus objectif et informatif possible pour tous.

Ce genre de soutien, ça fait du bien et on est d'accord pour dire que le féminisme ne peut qu'évoluer dans le bon sens du terme. 

Et vous ? Avez-vous déjà vécu une expérience de mansplaining ? Il est important de dénoncer ce genre d'acte afin de faire bouger les choses que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la vie. Si vous n'osez pas c'est normal, ne vous sentez pas mal, c'est que les mentalités n'ont pas encore évolué. Petit à petit, avec l'intervention de chacun et grâce au féminisme qui s'impose de plus en plus en France et partout dans le monde, nous réussirons à trouver un début d'égalité entre tous. 

 

 

Tags : réseaux sociaux, C'est qui la Boss ?, société, féminisme