On a une multitude de raisons d'être complètement déprimées et de se laisser aller à l'anxiété : la crise sanitaire ne semble pas décidée à nous laisser tranquilles, nous restons cloitrées chez nous, faute de restaurants et de bars, le froid s'est invité dans les rues, le soleil est froid et distant et on est, toute la journée, collées à nos appareils électroniques, faute de socialisation réelle, on essaye de maintenir le lien grâce aux réseaux. 

En somme, vous avez le blues (comme Johnny), mais ce n'est pas une fatalité. Vous pouvez choisir de sombrer, c'est tout à fait votre droit, dans un état second, vidé de tout optimisme, ou faire le choix de faire face à l'adversité. Bien évidemment, c'est plus facile à dire qu'à faire. Vous aurez sûrement moins tendance à broyer du noir dans une grande maison avec du terrain autour. Par contre, si vous êtes une étudiante en cité U ou une jeune citadine dans un appartement de 15m², voir le bon côté de la vie semble plus compliqué. Pas étonnant finalement que ce soient les jeunes générations qui soient le plus en détresse psychologique face à cette crise. 

Plus qu'un large épisode dépressif quasi généralisé chez les étudiants, laisser la situation s'envenimer risque de laisser des séquelles plus profondes, laissant une génération hébétée et résignée, qui a perdu toute volonté de se battre. 

Bien que la solution miracle n'existe pas, plusieurs professionnels de la santé mentale ont donné des pistes qui pourraient nous permettre d'aborder avec plus de sérénité les semaines à venir. Rangez donc ce cachet d'antidépresseur et accordez le bénéfice du doute à la force de votre mental. Qui sait, avec un peu d'obstination, vous verrez bientôt le verre à moitié plein. 

Voici donc 6 conseils de psy pour aborder plus sereinement les semaines à venir (et les éventuels confinements). 

Les Éclaireuses

 

1. Quoi qu'il arrive, restez fidèle à vos valeurs, elles sont votre force

-

Si l'on pouvait trouver un seul avantage à ces périodes successives d'isolement, c'est qu'elles nous ont permis de faire le point sur tout même. La solitude nous pousse souvent à l'introspection. Pendant les différentes périodes de confinement, beaucoup de gens ont pu faire le tri dans leur vie et dans leur esprit pour définir clairement quelles étaient leurs valeurs. Certains se sont rendu compte que leur travail ne leur correspondait plus, d'autres ont complètement changé de voie après avoir réalisé qu'ils voulaient se rendre utiles à la société, d'autres encore ont pris conscience de ce qui était réellement important pour eux : la famille, les amis, le partage... Même si la période n'est peut-être pas la plus propice aux rencontres et aux réunions familiales, gardez ses valeurs en tête, elles sont votre moteur, ce qui dirige votre vie et vos objectifs. Une fois la situation revenue à la normale, vous aurez l'occasion de laisser éclater toutes ces envies et ces frustrations au grand jour ! Et vous n'imaginez pas la satisfaction que vous allez tirer suite à cette longue attente.

 

2. Laissez plus de place à l'altruisme dans votre quotidien

-

De nombreux comportements d'entre-aide se sont mis en place lors des différents confinements, ce n'est pas le moment d'arrêter. Au-delà du service rendu, le plaisir provoqué par le fait d'aider son prochain est incomparable. Aller faire les courses pour la vieille dame du cinquième, se rapprocher d'une association pour faire des maraudes, proposer à la mère célibataire du deuxième étage de garder ses enfants pour lui laisser le temps de travailler ou de faire les courses... Il n'existe pas de petites actions, seulement des grands cœurs. En donnant un coup de main à l'autre, vous penserez votre âme et oublierez, même un court instant, vos angoisses passagères. C'est la meilleure façon d'allier l'utile à l'agréable. 

 

3. Autorisez-vous à ritualiser votre quotidien ou à prendre de nouvelles habitudes

-

Vous souhaitez aborder votre quotidien d'une nouvelle façon ? Accordez-vous le droit d'essayer de nouvelles choses, d'apporter de nouvelles habitudes à votre quotidien. De nombreux concepts ont le vent en poupe en ce moment : du Niksen au Hygge, même si ces courants de pensée peuvent faire rire, ils peuvent s'avérer être un excellent allié au quotidien. Lisez, informez-vous, et piochez ce qui vous convient dans chacun des concepts. Besoin de faire le vide dans vos placards (et dans votre vie) ? Misez sur Marie Kondo. Envie de vous faire du bien ? Informez-vous sur les rudiments de la médecine ayurvédique. Il existe de nombreuses façons de se mettre du baume au cœur. Pour certaines, ce sera toute la cinématographie de Leonardo Di Caprio, pour d'autres, ce sera la méditation des moines tibétains. Un seul mot d'ordre, ne vous imposez aucune limite et accordez-vous le droit d'expérimenter. Qui sait, au final, vous pourriez trouver bien plus qu'une méthode pour combattre l'ennui. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

4. Laissez-vous rêver et autorisez-vous des fantasmes

-

Quoi de mieux pour échapper à la réalité que de vous autoriser à rêver ? Le quotidien est tout gris et alors, il vous suffit de construire une image mentale où tout est rose et beau pour échapper quelques secondes à cette morosité. Vous pouvez même vous plonger dans vos souvenirs si vous en sentez le besoin, regarder en arrière peut vous permettre d'aller de l'avant. Explorer votre mémoire et vos souvenirs heureux (qui datent d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître) peut vous aider à construire des idées et une humeur positive. Le secret serait finalement de s'accrocher aux choses heureuses qui vous sont arrivées au fil de votre vie et de garder en tête que d'autres souvenirs, encore plus heureux, vont venir s'ajouter au fil du temps. 

 

5. Cultivez un certain optimisme pour ne pas sombrer dans les idées noires

-

Avez-vous déjà rencontré quelqu'un de vraiment optimiste ? Si oui, vous avez dû vous rendre compte à quel point ces gens pouvaient être une bouffée d'air frais. Gardez cette idée en tête et essayez d'appliquer, vous aussi, l'optimisme au quotidien. Au-delà de l'idée de la loi de l'attraction (à savoir, le positif attire le positif), injecter un peu d'optimisme dans votre vie de tous les jours vous aidera à éviter certaines angoisses et autres tracas. La positive attitude, ça se travaille, mais c'est un principe qui finit par payer. À force de pratique, vous vous rendrez compte que de moins en moins de choses peuvent vous atteindre. Pour vous aider à être plus positive et optimiste, vous pouvez, petit à petit, intégrer quelques réflexes à votre quotidien. Le plus simple étant de faire le bilan de votre journée chaque soir en relevant 3 choses positives : un thé délicieusement bien infusé, un petit plaisir gourmand que vous vous êtes accordé, ce super petit look que vous portiez, ce compliment fait par votre boss... La moindre petite victoire vaut le coup d'être relevée et célébrée. 

 

6. Prendre le temps d'observer la nature

-

Cela rejoint un peu l'idée de s'autoriser à rêver. Plus difficile en ville (mais pas impossible)accordez-vous, dès que le besoin se fait sentir, un entracte nature dans votre quotidien. Attardez-vous sur les détails qui composent votre environnement : cette belle pellicule de neige sur la pelouse, le rayon du soleil qui perce à travers les branches nues, le chant d'un oiseau, l'odeur de l'herbe fraîchement tondue... À chacun sa madeleine de Proust. Mais une chose est sûre, la nature a un certain pouvoir revigorant, on aurait tort de s'en priver.