C'est vendredi dernier qu'Ashlie Molstad décida d'envoyer une bombe sur l'univers des Instagrameuses healthy. 

Cette jeune coach de 31 ans a voulu mettre un terme à l'ascension des parfaits beach body apparaissant à tout va sur nos feeds. 

Pour mettre son plan à exécution, Ashlie a simplement posté deux photos d'elle : la première où on la voit debout, en sous-vêtements sportifs, les bras en l'air affichant un superbe smile et un ventre extra-plat, par la même occasion. En parallèle, on peut voir sur la deuxième photo les mêmes sous-vêtements, mais vêtant un corps totalement différent - dont un petit bourrelet non-négligeable au niveau du ventre, à cause de la position prise par la jeune femme. 

Nous parlons bien de la même fille, du même corps et pourtant les deux photos sont contradictoires. Il en résulte simplement que l'angle choisi pour la prise de vue peut en cacher bien plus que ce que vous ne croyiez. 

Le but de notre héroïne était de s'assurer que ses followers ne verraient pas que les côtés flatteurs de son corps.
"Contrairement à ce que la société nous impose de penser, notre mérite ne se mesure pas au nombre de bourrelets que nous avons, ou combien de vergétures nous avons sur les fesses. S'aimer soi-même exactement comme nous sommes est difficile. On nous a toujours appris que nous ne serions pas au niveau tant que... (insérez les milliers d'idées de la perfection qu'on vous a toujours décrit)."

La leçon à retenir de cette histoire semble être que l'on nous a attribué un corps, qui n'est certainement pas parfait, qui ne répond sûrement pas aux normes et qui ne rentre sans doute pas dans les critères de beauté actuels, MAIS l'important est de l'accepter et de travailler si on veut le transformer un peu. Vous avez une arme pour vous battre, qui est le sport. 

En attendant, arrêtons de faire des fixettes sur nos corps, Ashlie espère nous ouvrir les yeux sur le côté dérisoire de la superficialité et de l'apparence. 

#StopFixingBodies #StartFixingTheWorld

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Source : Instagram @FoodieGirlFitness

 

Photo de couverture : ©Instagram @FoodieGirlFitness