Attention, il est important d’écouter votre corps pour déceler certaines maladies qui sont parfois très sournoises. Certains symptômes sont difficiles à distinguer de la douleur que l’on peut éprouver par exemple avant nos périodes menstruelles. Le plus souvent, on ne s’inquiète pas, car on est retissante à l’idée de consulter un médecin, car on n’aime pas ça ou on a tout simplement pas le temps. Eh bien, il va falloir prendre le temps de vous écouter un peu, et ça surtout si vous remarquez des signes inquiétants. C’est quand même mieux d’être rassurée, vous ne croyez pas ?
Certes, nous ne sommes pas médecins, mais si certains signes peuvent vous alerter et vous pousser à vous rendre chez des spécialistes, c’est mieux. Pour autant, il ne faut pas être paranoïaque, mais il faut quand même porter de l’importance à votre santé ! 

Voici 7 symptômes qui peuvent vous aider à déceler certaines maladies 

Les Éclaireuses

 

1. Périodes lourdes

-

Avoir des menstruations abondantes est parfois dû à une condition héréditaire, un ajustement au climat ou encore parce que vous travaillez trop et donc vous êtes fatiguée. Mais, malheureusement, il ne faut pas croire que c’est juste héréditaire, car cela peut être grave (un myome utérin, un dysfonctionnement de l’endométriose thyroïdienne). Donc si votre période dure plus de 7 jours en abondance et que le rouge est vif, ne soyez pas gênée de voir un médecin, car cela pourrait vous mener à l’anémie. 

 

2. Excrétions atypiques

-

Si vous avez des excrétions de couleur verte ou d’une odeur désagréable, c’est que votre corps pourrait éprouver une sorte de processus inflammatoire ou d’infection. Donc, ne cherchez pas à vous soigner seule. Filez voir votre médecin pour vous rassurer et pour vous soigner.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Des changements dans votre poitrine 

-

Si vous ressentez des douleurs dans votre poitrine avant une période c’est normal, mais si vous constatez des changements tels que le rougissement de votre peau, des grumeaux ou des rides, c’est qu’il faut faire attention et vous en remettre à la médecine. Car les premiers signes du cancer du sein peuvent être très difficiles à remarquer et le plus souvent quand arrivent les douleurs, c’est qu’il peut déjà être trop tard. Il est donc important de se regarder le plus souvent possible et aussi d’avoir l’avis de votre chéri, car il jette des coups d’œil plus souvent que vous. 

 

4. Saignement après la ménopause

-

Les femmes qui prennent un traitement hormonal de substitution peuvent ressentir quelque chose qui ressemble à la menstruation pendant environ deux ans après la ménopause et c’est normal. Mais, dans les autres cas, cela peut être un signe de cancer de l’utérus, de cervicite, de myome ou d’autres processus pathologiques dangereux. Il est donc important de consulter un médecin le plus rapidement possible. 

 

5. Poussée de poils dans les endroits où vous ne devrez pas en avoir

-

Ne commencez pas à paniquer, nous pensons constamment que presque tous les poils sont excessifs. Mais parfois, cela signifie qu’il y a trop d’hormones mâles dans le corps. Les changements de l’apparence d’une personne de ce type peuvent parfois conduire à l’infertilité, à un trouble du métabolisme ou même à une augmentation du risque d’avoir un cancer du sein et des maladies de l’endomètre. Donc si vous pensez avoir des poils aux mauvais endroits, cela s’appelle de l’hirsutisme. Avant de vous inquiéter, regardez ce tableau puis vous verrez si vous avez besoin de voir un endocrinologue.

 

6. Perte de poids inexpliquée

-

Ne criez pas victoire suite à une perte de poids inattendue surtout si vous ne faites pas de sport. Cela peut parfois être un symptôme de maladie comme la maladie de Crohn, de diabète de type 2 ou de cancer. Donc si vous perdez entre 4 à 6 kilos en 6 à 12 mois sans activité physique et sans changement d’alimentation, vous devez consulter un médecin. 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

7. Augmentation de l’urine

-

Il est tout à fait normal de vous rendre aux toilettes 4 à 10 fois par jour si vous buvez la quantité d’eau habituelle. Mais, si vous constatez que vous urinez beaucoup plus souvent, c’est qu’il y a effectivement un souci. Cela peut indiquer un déséquilibre hormonal, un problème de reins, de voies urinaires ou un problème avec la microfibre vaginale. Et si vous urinez souvent et que vous avez très soif, ça peut être un signe de diabète. Alors si vous remarquez un changement, consultez un médecin ou un urologue.