Body Shaming : Florence Pugh s’exprime suite aux remarques blessantes des internautes

Camille Croizé 04 septembre 2023

Florence Pugh, actrice et productrice à la carrière prometteuse s’étant déjà largement imposée à Hollywood ne cesse de faire parler d’elle depuis la sortie d'Oppenheimer. L’actrice à la liste de récompenses cinématographiques impressionnante souffre, malgré son succès et une ultime fois, de body shaming.

Le body shaming est un comportement destructeur qui consiste à critiquer, juger ou moquer ouvertement le physique d’une personne. Les réflexions négatives autour du corps des femmes ont toujours existé. C’est un comportement qui a été créé et engagé par le patriarcat. Le body shaming est une tendance qui, avec l’essor des réseaux sociaux, n’a cessé de s’accroître. L’industrie du divertissement, dominée par des hommes, perpétue les règles du body shaming envers une majorité des actrices qui en souffrent. Un problème persistant dans ce milieu-là qui touche Florence Pugh.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Florence Pugh (@florencepugh)

L’actrice se voit une nouvelle fois la cible de critiques impertinentes

Déjà en juillet 2022, la star portait, à l’occasion du défilé Valentino à Rome, une magnifique robe rose de la maison Valentino. Très rapidement, elle s'est fait critiquer sur la taille de sa poitrine et sur son poids. La robe, transparente, laissait apparaître la silhouette de l’actrice. Elle est rapidement devenue le sujet premier des haters, qui n’ont pas hésité à assommer la jeune femme de réflexions désobligeantes.

Des remarques grossophobes et misogynes ont afflué sur les réseaux sociaux, la blâmant ouvertement. Les moindres détails de son corps ont été analysés pour laisser place à la critique. La transparence de sa robe, quant à elle, s’est trouvée pointée du doigt par des internautes, bien souvent masculins, exposant leur indignation face au fait que l’on aperçoive les tétons de la star. 

En juillet 2023, au moment de la sortie d’Oppenheimer, la jeune femme s’est vue une nouvelle fois moquée pour son physique. L’actrice apparaît dans plusieurs scènes du film, dénudée. Les internautes se sont empressés de critiquer intensément l’actrice, la définissant comme ayant « un corps moyen » ou ayant « trop de graisse abdominale » pour prétendre pouvoir tourner ce genre de scènes. 

Florence Pugh : Une femme forte qui ne se laisse pas abattre

La star s’est exprimée largement sur les réseaux sociaux sur les différentes remarques qu’elle a reçues. Elle y interrogeait les hommes moqueurs sur leurs motivations à « rabaisser les femmes constamment ». Florence Pugh est toujours apparue comme une femme forte et franche qui voulait engager une certaine équité entre les hommes et les femmes. Confrontée à ces expériences-là, sa démarche a pris davantage d’élan. 

Face aux mots tranchants prononcés à son encontre, Florence Pugh a toujours préféré prendre la parole sur les réseaux sociaux pour dénoncer ces comportements. Se positionnant comme une femme luttant contre le cyber harcèlement, dénonçant le body shaming et la grossophobie. Ce à quoi elle répond s’assumer pleinement et vivre heureuse avec ses défauts. Une lutte indispensable puisqu'à ses yeux, le secret de la beauté réside dans les imperfections et la différence. Mais aujourd’hui encore, malgré son incroyable évolution dans le monde cinématographique, la jeune femme continue de se faire lyncher. 

Nous savons qu’un mouvement cherchant à véhiculer des valeurs et à changer les choses ne peut avoir un espoir de s’imposer que s'il se développe. Heureusement, plusieurs actrices telles que Selena Gomez, Kate Winslet, Anne Hathaway ont décidé de protester contre le body shaming sur les réseaux sociaux. Laissant apparaître des comptes «body positifs » qui sont créateurs et fédérateurs de communautés unies et bienveillantes.

Retrouvez tous nos articles Body Glory dans notre rubrique dédiée.

 

Tags : Grossophobie, BodyGlory, News People

Vous aimerez aussi