Non, il ne s'agit pas d'un point poisson d'avril en avance.

Alors que le monde entier a les yeux rivés sur les polémiques environnementales, économiques et sociales liées à la Coupe du monde 2022, voilà que ce mardi 4 octobre, le Conseil olympique d’Asie annonce que les Jeux asiatiques d'hiver 2029 seront accueillis par l'Arabie saoudite... au beau milieu du désert.

Pour l'occasion, des centaines de milliards de dollars ont été investies dans Neom, une mégapole en construction située au nord-ouest du royaume désertique. Un projet signé par le puissant prince héritier, Mohammed Ben Salman.

Neom accueillera les Jeux asiatiques d'hiver 2029

Ces jeux se dérouleront exactement à Trojena, secteur montagneux de Neom, "où les températures descendent en dessous de zéro degré en hiver et où les températures tout au long de l'année sont généralement inférieures à 10 degrés", affirment les promoteurs sur leur site Internet. Aucun mot sur les éventuelles et possibles précipitations.

Cette mégapole, dont le président du conseil d'administration n'est autre que Mohammed Ben Salman, comprendra évidemment des pistes de ski (ouvertes toute l'année), des chalets, des hôtels, mais aussi un lac artificiel.

Autre décor, mêmes épreuves

Ainsi, tout sera configuré pour "créer une atmosphère hivernale au cœur du désert, et de faire de ces Jeux d’hiver un événement mondial sans précédent", explique Nadhmi Al-Nasr, directeur de Neom, dont les propos ont été rapportés par Le Monde. Pas de changement dans les épreuves : 28 se dérouleront sur neige, et 19 sur glace. Ces dernières comprendront du ski, du snowboard, du patinage artistique et du hockey sur glace.

Sur Twitter, les réactions pleuvent. "Des JO d'hiver au milieu du désert, dans une monarchie qui pratique la peine de mort et bafoue les droits de l'homme chez elle et au Yémen (avec l'aide des armes de la France). Combien de temps allons-nous accepter ça ?" se questionne le député insoumis François Ruffin. Nous n’avons certainement pas fini d'entendre parler de ces Jeux qui, déjà, suscitent à leur tour la polémique...

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News, evenements sportifs