La liberté des femmes est encore un sujet dans de nombreux pays et si dans les pays du Moyen-Orient, elles sont nombreuses à aujourd'hui oser se soulever contre les bonnes mœurs pour acquérir des droits considérés comme universels en France, le Qatar, pays organisateur de la Coupe du monde de football de 2022, vient de publier les règles de "pudeur" pour l'ensemble des futurs supporters mais - surtout - pour les femmes. 

En vrac, on retrouve des règles vestimentaires, comme le fait de ne pas porter de vêtements courts ou serrés, mais il sera également demandé aux femmes d'éviter d'étreindre les hommes en public (et ce, même en cas de but phénoménal de la part de Mbappé).

Un document de 16 pages pour dicter la bonne conduite à adopter dans les tribunes et à l'extérieur

Le pays, très prévoyant, a édité un large document de plusieurs pages qui regroupe toutes les choses à faire ou interdites. Des extraits du document, relayés par RMC Sport, évoquent le fait que les hommes ne devront pas toucher - physiquement - les femmes. Il est tout de même stipulé que les salutations entre hommes et femmes sont possibles, mais il est seulement possible de "les saluer verbalement, en gardant une certaine distance".

Le document rappelle aussi les règles de bienséance en vigueur dans le pays : comme le respect des aînés, la bénédiction des enfants ou encore le respect des heures des prières.

La question des vêtements féminins est au centre de l'attention

Lorsqu'il est question d'un pays où l'ensemble des règles de la pudeur sont construites selon les principes de la charia, la question des vêtements féminins est toujours (ou presque) centrale dès qu'il est question de pudeur. Ainsi, par respect pour la culture, les femmes étrangères sont invitées à se voiler pour "s'intégrer et respecter la culture locale et éviter les attentions indésirables". Si aucune loi n'oblige les femmes, au Qatar, à se voiler, c'est un acte qui est tout de même chaudement recommandé.

Plus globalement, il est demandé à l'ensemble des visiteurs de s'habiller modestement, en couvrant les épaules et les genoux. Pas de bermudas pour les hommes et pas de décolletés pour les femmes (malgré les températures moyennes généralement élevées du pays). Dans la série des interdits, on retrouve les vêtements moulants (robes ou pantalons) et de manière générale toutes les pièces qui laissent la nuque, les bras ou les jambes visibles. La transparence est également interdite.

De même, les bijoux sont très restreints : mis à part une montre ou une alliance, aucun autre apparat n'est autorisé, car considéré comme inapproprié.

Il est en outre stipulé que c'est la responsabilité de chaque visiteur d'adapter sa tenue et son comportement aux règles du pays - aussi restrictives et liberticides soient-elles.

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Société