Situé dans la péninsule arabique, le richissime État du Qatar est également l'un des plus chauds du monde. Avec des températures qui avoisinent la plupart du temps les 40 degrés, le Qatar fait partie des pays dans lesquels on vit la canicule 365 jours sur 365. Et d'ici 2030, les températures à Doha, capitale du pays, devraient grimper de manière étonnante : environ 4 degrés de plus en 10 ans

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) avait planifié, à raison, une forte augmentation des températures, mais n'avait pas anticipé une telle évolution en si peu d'années. En effet, le rapport du GIEC annonçait une augmentation planétaire de 7 degrés d'ici la fin du siècle, donc d'ici 80 ans...

Pour les Qataris, la situation est parfois difficile à supporter. C'est pour cela que les autorités locales ont décidé de climatiser plusieurs endroits publics, comme les rues et les trottoirs, les marchés et centres commerciaux à toit ouvert. 

Les autorités installent également la clim lors d'événements officiels réunissant de nombreux locaux. Lors des Championnats du monde d'athlétisme qui avaient eu lieu en septembre dernier à Doha, le stade avait été réfrigéré pour l'occasion. 

Une telle installation soulève des questions d'écologie néanmoins, d'après les experts du GIEC, il ne s'agit plus de confort pour les habitants du Qatar, mais de survie. En effet, cette région du monde connait non seulement des températures records, mais est aussi extrêmement humide. Cela empêche le corps humain de se réguler, car l'humidité stoppe la transpiration. Ainsi de telles installations permettent d'éviter des chocs thermiques et de préserver la santé des habitants. 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement