Mercredi 15 avril, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a annoncé qu’elle avait décidé, avec son gouvernement, de baisser de 20% leur salaire sur 6 mois.

Ce geste solidaire intervient en soutien aux habitants touchés par les répercussions de l’épidémie de Covid-19 sur l’économie. Cette décision est « une façon de reconnaître l'impact actuel pour de nombreux Néo-Zélandais », a-t-elle expliqué.

« De nombreux membres du service public sont des travailleurs essentiels, en première ligne, comme les infirmières, les policiers, les professionnels de la santé », a dit Jacinda Ardern. « Nous ne sommes pas en train de faire l’apologie des baisses de salaire. »

La Première ministre qui gagne 470 000 dollars néo-zélandais par an, soit 260 000 euros, se verra donc retirer 47 000 dollars au total pour les 6 mois. Comme elle, de nombreux hauts fonctionnaires du pays verront aussi leur rémunération baisser.

Comme beaucoup de pays, la Nouvelle-Zélande a ordonné le confinement entier du pays pendant 4 semaines ce qui a paralysé l’économie et aura un impact lourd sur la croissance et l’emploi.

Les Éclaireuses 

 

 

Tags : News divertissement