Jusqu'en 2013, les femmes n'avaient pas le droit de porter un pantalon. Cette loi datait de 1800 et interdisait le port du pantalon, dans un lieu public comme dans un lieu privé. Avant, les femmes n'avaient pas le droit de porter un bikini à la piscine ou à la plage. Ni une mini-jupe. Ni un tailleur-pantalon. Ni un short.

Si en 2022, on peut se permettre de porter les vêtements qui nous plaisent sans se faire arrêter par la police, quand on veut et où l'on veut, depuis le 19ème siècle, puis dans les années 40, 50, 60 et jusqu'encore dans les années 2010, certaines pièces de mode n'étaient pas autorisées à être portées par les femmes.

Sujet de véritables controverses à l'époque et encore maintenant pour la Journée Internationale des Droits des Femmes le 8 mars 2022, les habits définissaient le genre d'une personne, fille ou garçon, homme ou femme. Les habits étaient rangés dans des cases scellées afin de fermer la porte à la liberté du vêtement et surtout à la liberté de la femme.

Découvrons ensemble ces vêtements qui ont longtemps été interdits pour la gente féminine.

Les Éclaireuses

 

1 - Le pantalon

-

La date du 31 janvier 2013 ne vous dit rien ? Pourtant, cette date est très importante dans l'histoire du pantalon et du port de cette pièce mode pour les femmes. Cette loi datant du 7 novembre 1800 s'intitulait "Ordonnance concernant le travestissement des femmes". Cette ordonnance visait d'abord à limiter l'accès des femmes à certaines fonctions ou métiers en les empêchant de se parer à l'image des hommes.

Et si les femmes voulaient tout de même s'habiller comme les hommes, elles devaient se présenter à la Préfecture de police pour obtenir l'autorisation... Cette loi était alors toujours en vigueur dans les années 2010, mais plus respectée depuis des années !

-

L'interdiction du pantalon aux femmes a été un long sujet de débat dans la société et dans le secteur de la mode et de l'habillement. Même si l'interdiction a été levée deux fois, une en 1892 et l'autre en 1909, pour des cas très particuliers, comme "si la femme tient par la main au guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval", le port du pantalon était interdit pour toutes les femmes, sans exception.

Les femmes étaient toujours dans une sorte de pression sociale, cherchant chaque jour l'approbation pour mettre tel ou tel vêtement, en plus du sentiment d'infériorité qu'elles pouvaient ressentir vis à vis des hommes qui n'étaient privés de rien.

Le port du pantalon aux femmes a été autorisé, et leur émancipation vestimentaire est accomplie. Il a fallu attendre jusqu'en 1980 pour que les femmes députées puissent venir à l'Assemblée en pantalon...

 

2 - Le bikini

-

70 ans après l'apparition du premier bikini, le maillot deux pièces a su diviser les sexes et a été interdit de le porter pour les femmes jusque dans les années 1950.

Si dans le Grèce Antique, les femmes sportives portaient des vêtements mini deux-pièces, les années 1940 ont changé les habitudes des femmes.

On doit l'invention du bikini à Louis Réard, en français ingénieur dans l'automobile. En 1946, il a observé les femmes sur le sable chaud de la plage. Ces dernières retroussaient leur maillot de bain pour pouvoir bronzer et avoir le teint hâlé par le soleil. Il lui vint alors l'idée d'inventer "le plus petit maillot de bain du monde", c'est-à-dire un soutien-gorge et une culotte composée de deux triangles de tissu reliés par une corde. Lorsqu'il est plié, il tient dans un boîte d'allumettes !

-

Toujours en 1946, le premier bikini est présenté lors à la piscine Molitor par Micheline Bernardini, dans un défilé de mode d'articles de bains à Paris. L'évènement fait tout de suite scandale et les polémiques s'en suivent !

Et ça ne va pas diminuer avec les années. En 1949, le bikini est interdit sur les plages de France, de Belgique, d'Espagne et d'Italie. L'interdiction de ce maillot fait le tour de plusieurs pays, tous d'accord sur l'avis du bikini.

Pourtant en 1953, l'icône de l'époque Brigitte Bardot se fait photographier en bikini dans le Sud de la France, sur la plage du Carlton venue pour le Festival de Cannes.

Et les looks et apparitions ont continué, comme en 1962 dans le film "James Bond contre Dr No" quand Ursula Andress sort de l'eau dans un sublime maillot deux-pièces !

3 - La mini-jupe

-

La mini-jupe a été d'abord un vêtement porté par... les hommes ! Et oui, cela fait des siècles que la mini-jupe est née, d'abord chez les Grecs puis chez les Écossais et les Irlandais. Mais ce sont aux femmes que l'on doit la popularisation de la mini-jupe comme habit de tous les jours, même si elle n'y avait pas droit !

La mini-jupe arrive en France en 1964 et fait de suite sensation auprès de la jeunesse, tandis qu'elle suscite des débats et des critiques pour les plus conservateurs. En effet, à cette époque, les femmes portaient des jupes longues, donc quand la mini-jupe a débarqué en France, certains l'ont regardé sous un mauvais œil. Il ne fallait pas voir les genoux, c'était d'une indécence...

-

Les femmes subissent alors l'ère ultra-conservatrice à l'époque mais une femme en particulier s'est rebellée afin de pouvoir obtenir le droit de porter les vêtements qu'elle veut. Marie Quant est la créatrice et la porte-parole de la mini-jupe ! Britannique et styliste dans le quartier de Chelsea, Mary Quant décide en 1962 de raccourcir des jupes qu'elle avait pour elle d'abord, puis pour ses amies.

Ainsi de suite, les jupes courtes de Mary Quant vont se faire connaître et décide de les vendre à ses clientes dans sa boutique. Elle va alors appelée ses créations des "mini-jupes", en référence à sa voiture préférée, la Mini. Même si la jeunesse adore cette nouvelle jupe, l'étiquette anticonformiste vient également s'y coller.

Si les jeunes filles y voient dans la mini-jupe un moyen de clamer leur sexualité et leur liberté, d'autres assimilent la mini-jupe comme un vêtement vulgaire pour se faire voir.

La longueur d'une jupe, l'éternel débat depuis des années. C'est la mini-jupe qui a été suspendue dans les années 1940, avec la Seconde Guerre Mondiale. La mode est sévèrement contrôlée. La longueur des jupes baisse pour aller sur les genoux, et on signe l'arrivée de la jupe crayon que l'on connaît toutes !

Les créateurs continuent de mettre la mini-jupe sur le devant les podiums, comme le couturier André Courrèges qui contribue également à la popularisation de cette jupe dans le monde entier, en créant la collection printemps-été 1965 autour de LA star : la mini-jupe. Elle se démocratise alors avec les nombreuses apparitions de stars comme Catherine Deneuve, Brigitte Bardot ou encore Jane Fonda, qui font de la jupe une pièce mode déjà incontournable !

La mini-jupe est devenue au fil du temps un des symboles de la libération de la femme et de sa liberté de porter ce qu'elle avait envie.

Il faut quand même préciser que la mini-jupe est toujours au milieu de débats et de règles pour l'interdire dans certaines régions. Au Swaziland, un petit état d'Afrique Australe, la loi coloniale de 1889 interdit les tenues indécentes est appliquée, comme la police du Swaziland l'a affirmé.

En effet, les policiers pensent que la mini-jupe "faciliterait" le viol. D'après la porte-parole de la police Wendy Hleta, "le viol est facilité, parce qu'il est facile de retirer la petite pièce de tissu portée par les femmes. J'ai lu sur un réseau social que les hommes et même parfois les femmes ont une tendance à 'déshabiller les gens du regard'. Ca devient plus facile avec les vêtements moulants ou suggestifs".

La mini-jupe, même au 21ème siècle, fait toujours débat et est toujours interdite dans des régions du monde, jugée "vulgaire".

 

4 - Le short

-

Le short, un réel combat pour toutes les femmes depuis des années et qui perdure encore aujourd'hui. Dans les écoles, dans le sport, dans la rue... Le short fait débat et les femmes ne pouvaient pas les porter.

Jugé trop court pour les femmes, certains allaient même jusqu'à dire que le short était la pièce mode qui n'aidait pas lors d'agressions... Même si cette pensée est maintenant un réel combat pour prouver le contraire à ceux qui le pensent, les femmes ne peuvent pas se permettre de porter un short dans certains cas, encore aujourd'hui...

Dans certains lycées américains, les shorts sont interdits d'être porté par les filles. La raison est que les femmes sont accusées de déconcentrer leurs camarades et doivent alors s'habiller avec des tenues plus longues. Si elles n'obéissent pas, elles seront renvoyées. Lindsay Stocker, jeune lycéenne de 15 ans avait été envoyé le 10 juin 2014 à cause d'un short jugé "trop court" pour ses professeurs.

Elle avait réagit face à cette sanction choquante : "Je me suis sentie humiliée devant tous mes camarades. En été, il fait chaud. Et je ne vois pas pourquoi les garçons auraient le droit de porter des shorts et pas les filles".

Une règle a été appliquée à certains établissements scolaires, appelée "FingerTip". Le principe de cette règle consiste à pouvoir juger un short trop court pour une jeune femme, si, lorsqu'elle tend ses bras le long du corps ses doigts dépassent le tissu du short. Une règle très autoritaire et pleine de jugements pour des femmes qui tentent de se construire à cet âge...

Certes, des filles n'ont pas voulu attirer l'attention et s'en sont tenu à respecter cette règle, mais pas pour d'autres ! Des groupes de filles se sont rebellées suite à aux sanctions et à la règle FingerTip en lançant un mouvement de contestation. Elles ont alors créée le hashtag #iammorethanadistraction qui se traduit par "Je suis plus qu'une distraction", sous lequel elles protestent contre cette inégalité.

-

Le short n'arrête pas de faire polémique, également dans le monde du sport ! Le short, est inconvenable pour beaucoup lors de rencontres sportives, comme au Tennis, au Handball, au Volleyball ou encore au Beach Volley. Vu comme la tenue obligatoire pour les sportives féminines, certaines femmes et clubs veulent changer cet uniforme pour porter un short, comme les hommes.

Pour l'équipe norvégienne de Handball de plage, les filles ont reçu une amende pour s'être présentée en short et avoir refusé de concourir en bikini, comme est la tenue appropriée habituellement pour ce sport. Lors du Championnat d'Europe de Handball de plage en juillet 2021 à Varna en Bulgarie, l'équipe féminine de Norvège a écopé d'une amende de 1500€ donnée par la Fédération Européenne de Handball à cause de leur tenue... en short. Le Fédération rappelle la tenue à porter : "Les joueuses doivent porter des bas de bikini, ajustés et échancrés".

Le port du bikini n'est plus obligatoire depuis 2012 pour les Beach-volleyeuses mais les problèmes persistent...

5 - Le tailleur-pantalon

-

Devenu un must-have, le tailleur-pantalon fait fureur dans le dressing masculin comme féminin, mais ce n'était pas le cas il y a quelques années. Le pantalon étant interdit d'être porté par les gente féminine, les tailleurs étaient assemblés avec des jupes.

Le pantalon était un sujet polémique dans la société jusqu'en dans les années 1950. Les femmes pouvaient être arrêtées à cause du port du pantalon, car elles se "prenaient pour des hommes".

-

La première apparition du tailleur-pantalon porté par une femme était dans l'édition américaine Vogue, dans un article de 1933 "Riviera Days and Nights". L'actrice Marlene Dietrich posé dans un tailleur-pantalon estival. Et les critiques n'ont pas tardé à arriver !

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, une certaine poignée de femmes avait le droit de porter des pantalons et des salopettes à l'occasion de leurs emplois. Elles ont alors dû attendre jusqu'aux années 1960 pour que le tailleur-pantalon soit démocratisé dans les pièces modes des femmes.

Puis en 1966, Yves Saint Laurent révèle le smoking, le tailleur-pantalon élégant pour porter en soirée, et oublier les looks classiques de la jupe ou de la robe. Même si le tailleur-pantalon était à présent banalisé pour les femmes, certains endroits les refusaient toujours.

Nan Kempner, désignée par Yves Saint Laurent comme la femme "la plus chic du monde" s'est faite refusée l'entrée d'un chic restaurant new-yorkais car elle portait un tailleur-pantalon. La rumeur raconte alors qu'elle aurait retiré son pantalon et porté son blazer comme une robe !

 

 

Tags : bikini, pantalon, Femme