Ils se sont imposés comme les rois à la maison, toujours là pour nous rappeler qui décidait. 

Pour les départs en vacances, ils prenaient toute la place sur la banquette arrière pour dormir tranquillement alors que, nous, coincées entre nos frères et sœurs, on ne pouvait pas fermer l'œil de la nuit. 

S'il restait une dernière part de gâteau, c'était pour eux et, s'il fallait choisir le programme à mettre à la télé, nous n'avions pas notre mot à dire... On ne se plaindra néanmoins pas d'une enfance difficile mais, il faut le dire, nos aînés nous en ont fait voir de toutes les couleurs. 

Ils nous forçaient sans aucun doute à leur vouer un culte mais, de là à dire qu'ils sont les plus intelligents de notre famille, il ne faudrait pas exagérer... 

Pourtant, voilà que la science l'a prouvé ! À notre grand désespoir... Mais, nous ne sommes pas à l'abri d'une nouvelle étude qui décréterait que les plus jeunes sont les plus malins. 

La London School of Economics a en effet prouvé que les aînés étaient meilleurs à l'école et dans leur carrière professionnelle, notamment grâce à l'attention toute particulière que les parents leur apportent durant les premières années de leur vie. 

Plus attentifs à leur développement, les parents font d'eux les rois, les premiers à aller à l'école, les premiers à avoir leur BAC ou à faire des études supérieures. 

Plus intelligents ou non, les aînés sont en tout cas des personnes très organisées et rigoureuses, qui aiment suivre les règles. Quant aux enfants nés en deuxième ou troisième position, ils sont moins scolaires car les parents, moins stressés, ne sont pas derrière leur dos pour les pousser à la réussite. 

En revanche, l'étude a également démontré que les cadets étaient plus ambitieux et avaient davantage confiance en eux ! Le petit dernier est, quant à lui, certes plus chouchouté mais surtout plus créatif !  

C'est vraiment à en perdre la tête...

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-