'Bon, t'as pas fini là ? Je ne t'ai pas demandé ton avis... Non mais sérieux, laisse-moi tranquille...' 

Ah votre sœur... Vous avez beau l'adorer, il y a tout de même des fois où vous voudriez ne plus l'entendre parlé. Mais plutôt de lui demander gentiment de se taire, vous feriez mieux de la laisser papoter ! 

C'est la science qui le dit : avoir une sœur bavarde est très bon pour la santé. 

Petite, dès le matin, sur les starting-blocks, elle ne pouvait s'empêcher de commenter comment vous étiez habillée, elle se moquait de votre façon de manger et ne manquait aucune occasion de donner son avis sur ce que vous racontiez. 

Désormais, ça n'a pas beaucoup changé... Elle peut passer des heures au téléphone à vous raconter sa journée, à débattre du programme du week-end ou à balancer sur vos anciennes conquêtes amoureuses. 

Mais selon une étude publiée dans le Journal of Family Psychology, une sœur bavarde serait un véritable antidépresseur naturel. En effet, l'étude menée par l'Université Brigham Young a démontré qu'avoir une sœur boosterait la confiance en soi et améliorerait la santé mentale. 

Les chercheurs ont découvert qu'une sœur protégerait ses proches du sentiment de solitude ou de peur d'être seul, et transmettrait d'importantes valeurs de compassion et altruisme : 'Elles aident à développer d'importantes compétences sociales (...) Ce que l'on sait c'est qu'elles possèdent un rôle positif sur notre santé mentale'. 

Une autre étude menée par le professeur de psychologie Tony Cassidy, de l'Université d'Ulster, a dévoilé que les personnes, ayant grandi avec une sœur, seraient plus aptes au bonheur

En bref, voilà une bonne raison de faire savoir à votre sœur à quel point vous l'aimez !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-