11 mai, premier jour de liberté.

Apres deux mois confinés, nous pouvons enfin remettre le nez dehors. Certains commerces ont été pris d’assaut. Après deux mois d’abstinence sans consommation, les gens se ruent sur les commerces maintenant que nous sommes déconfinés.

Deux mois que nous n’avons pas pointer le bout de notre nez à l’extérieur, et clairement certaines personnes avaient besoin de refaire le garde robe. Lundi 11 mai, les commerces ré ouvrent progressivement et malgré une météo pas très clémente, les clients sont au rendez-vous.

En effet, on a pu voir à travers des videos publiées sur les réseaux sociaux, les rues de Paris, Lyon, Dijon ou encore Bordeaux, bondées de file d’attente devant de grandes enseignes comme Zara ou la Fnac.

Pourquoi autant de monde ? Le respect de la distanciation sociale et la mise en place d’un filtrage à l’entrée des magasins. Par exemple, dans la rue commerçante Sainte Catherine à Bordeaux, la municipalité a prévu des réaménagements : des sens de circulation piéton gauche-droite et des "zones d'attentes" matérialisés par des marquages au sol le long des grandes enseignes ont été mis en place.

Ainsi, les passionnés de lecture ont pu retrouver leurs librairies et les passionnés de mode leurs boutiques préférées, à chacun ses priorités…

Enjoy,

Les Éclaireuses


Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail