C'est un fait, plus on vieillit, moins on est flexible (et on ne parle pas des idées). Avec l'âge, on a tendance à perdre en souplesse et en mobilité musculaire. Rien d'exceptionnel, à la différence des enfants (ou des ados), on fait généralement moins de sport et on perd l'habitude de se tenir dans des positions qui défient les lois de la gravité.

Évidemment, si vous êtes accro au yoga, vous n'êtes pas concerné par le sujet. 

En revanche, les personnes qui ont tendance à bouder l'activité physique (par manque de temps ou motivation), risque de développer des petits blocages ou des petites douleurs dans le corps et c'est normal : moins notre corps travaille, plus il a tendance à se raidir. Sauf qu'il est essentiel de toujours garder un minimum de mobilité musculaire et articulaire, cela nous permet de faire certains mouvements ou de garder le dos bien droit. C'est pour cette raison qu'il est essentiel de travailler - un minimum - sa souplesse, simplement pour notre bien-être global. 

Rassurez-vous, l'idée ce n'est pas de devenir contorsionniste ! 

Mais ne serait-ce que toucher le sol avec ses mains ou réussir à croiser les jambes, c'est déjà une très bonne chose pour notre corps. Afin de vous aider à travailler votre mobilité, voici 7 petits tips, faciles à appliquer au quotidien lorsque vous vous étirez.

Enjoy,

Les Éclaireuses

Règle numéro 1 : Choisissez les bons étirements

Lorsque l'on parle d'étirements, il y a énormément de possibilités qui s'offrent à nous. Cela va des exercices de barre à terre aux Pilates en passant par les étirements basiques que l'on fait après l'effort. Il est important d'avoir conscience de votre niveau de souplesse et de choisir les étirements adaptés à votre condition. N'allez pas vous lancer sur une barre complète de stretching digne d'une danseuse du Bolchoï ou d'un gymnaste du Cirque du Soleil si vous n'arrivez même pas à tendre les jambes devant vous lorsque vous êtes assis avec le dos contre un mur.

Il ne faut pas non plus se fier à la douleur : les étirements, oui ça fait mal, mais le but n'est pas de se faire "trop" mal. Préférez les étirements basiques et arrêtés pour commencer à préparer le terrain. Vous verrez qu'au fur et à mesure de vos séances, vos muscles s'assoupliront et vous aurez de plus en plus de facilité.

Dans la création de votre programme d'étirements, il est essentiel que vous réfléchissiez en fonction des zones à cibler : le bassin (et plus précisément la zone du psoas) est une zone clé, idem pour les muscles ischiojambiers et les adducteurs. Commencez par cibler ces 3 zones avant d'étendre le travail à tout le corps.

Règle numéro 2 : Même si c'est dur, on essaie de garder les positions le plus longtemps possible

On le sait, pour les personnes qui manquent de souplesse, s'étirer est un véritable supplice. Pourtant, c'est en gardant la position que vous aurez les meilleurs résultats. Essayez (autant que faire se peut) de vous étirer 30 à 60 secondes sur chaque mouvement.

Règle numéro 3 : Pensez à souffler

La respiration est essentielle lorsque l'on s'étire. Pourquoi ? Parce qu'en ayant une inspiration régulière profonde (et ventrale), on détend les muscles et on facilite le travail. À l'inverse, si vous restez en apnée, les choses paraîtront plus difficiles et plus douloureuses. Si vous voulez que les choses soient plus faciles, pensez à respirer (en plus, vous verrez, c'est magique, lors de l'expiration, on va généralement plus loin).

Règle numéro 4 : La chaleur rendra les étirements plus faciles

Idéalement, il vaut mieux s'étirer à chaud, sans quoi, les choses prennent un peu plus de temps. Mais, on n'a pas forcément toujours le temps d'aller courir un footing de 40 minutes tous les jours. Cependant, il est possible d'apporter de la chaleur dans son corps (et donc de détendre les muscles) sans forcément passer par la case sport. Le plus simple c'est encore de prendre une douche bien chaude (ou un bain) et de s'étirer juste après. Ça a l'air de rien comme ça, mais c'est un vrai petit coup de pouce pour le corps (et ça ne mange pas de pain).

Règle numéro 5 : Pensez à vous masser les muscles

Domyos - Rouleau de massage - 20 €

Que ce soit à l'aide d'un rouleau massant ou d'un pistolet de massage musculaire, il est essentiel de se masser les muscles avant et même éventuellement après vos étirements. Pourquoi ? Parce que le manque de souplesse peut venir créer des nœuds dans les muscles et ces mêmes nœuds empêchent de s'étirer correctement à cause de la douleur (c'est l'histoire du serpent qui se mord la queue). Pour avoir des séances réellement efficaces, il est plus que conseillé de mettre toutes les chances de son côté et de correctement préparer son corps.

Règle numéro 6 : Misez sur des sports qui aident à travailler la souplesse

Si vous êtes réticent à l'idée de vous étirer "bêtement" tous les soirs (même si c'est excellent pour améliorer le sommeil), le mieux c'est de miser sur des activités et des sports qui permettent de se défouler tout en s'étirant. Vous pouvez, par exemple, essayer le yoga, la barre à terre, la danse (si vous êtes un grand débutant, des studios comme DanceFloor Paris proposent des cours grands débutants) ou encore la méthode de Pilates Lagree (chez Snake and Twist). En tablant sur des sports qui permettent de travailler l'ensemble du corps, musculairement et au niveau de la mobilité, c'est faire en sorte d'avoir des résultats plus vite et une marge de progression plus rapide.

Règle numéro 7 : Évitez de vous "surétirer"

L'idée, encore une fois, ce n'est pas de devenir contorsionniste, mais de se faire du bien et de travailler son corps en douceur. Ainsi, on évite à tout prix de mettre de la force dans les étirements et on ne fait pas des séances d'étirement de deux heures. Le risque, en forçant trop, c'est de vous blesser et surtout de créer d'autres déséquilibres dans votre corps. Préférez les petites séances d'étirements, courtes mais efficaces, les bienfaits seront bien plus importants.

Vous êtes à la recherche d'idées pour vous étirer le corps ? Voici 15 poses de yoga qui vous aideront à travailler votre souplesse en douceur.

 

Tags : exercice de sport, yoga, conseils sportifs