Rendez-vous sous la couette, avec votre partenaire de vie ou du moment, pour une expérience que vous n'êtes pas près d'oublier. Si, en matière de plaisir charnel, vous pensiez avoir tout exploré, des sextoys aux brumes sensuelles, vous vous méprenez. Il y a sûrement une petite technique magique que vous n'avez jamais testée (et c'est bien dommage) ! 

Son nom de code ? Le edging. Le principe ? Explorer toutes les pistes de la sensualité pour repousser au maximum l'échéance de la jouissance. Résultat ? Des orgasmes longs, profonds et intenses, tant pour madame que pour monsieur ! 

Alléchant comme promesse, non ? 

Mais comment faut-il s'y prendre pour connaître tous les secrets de cette technique plutôt magique ? Suivez le guide, vous aurez toutes les cartes en main (et pas que) pour transformer vos petites sauteries en carnaval de l'extase. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

 

1) Le edging, concrètement, c'est quoi ?

Le principe est simple. Le edging est une agréable façon de jouer avec ses nerfs. Il consiste à pousser les partenaires à la limite de l'orgasme sans jamais franchir la ligne. Le but est de maintenir la phase pré-orgasmique le plus longtemps possible pour intensifier le plaisir une fois que l'on s'autorisera à franchir la limite. 

C'est une technique qui fonctionne aussi bien seul qu'à deux, trois ou même quatre, soyons fous. La masturbation en solitaire se marie également très bien avec cette technique de jeu sur plaisir et privation. Cela fonctionne également aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Pas de jaloux ! Sur la question du edging, nous sommes tous égaux.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

2) Pourquoi cette technique est bénéfique

Le edging découle directement de la tendance du slow sexe, qui vient en opposition totale à ce que l'on a l'habitude de voir dans la pornographie. Le principe est de prendre son temps, de ne pas sauter les étapes et, surtout, de prendre le temps d'apprécier chaque geste tendre et chaque caresse. Le edging peut vous aider à créer un vrai lien avec votre partenaire, car pour savoir où il en est dans son plaisir, il faut être à l'écoute de son corps et de ses réactions. Cette technique pousse à avoir une vraie attention sur l'autre et, surtout, à communiquer avec son partenaire.

Côté santé, le edging a de vrais effets positifs sur le cerveau. L'orgasme est la source de nombreuses bonnes hormones, dont la dopamine. Retarder au maximum l'explosion du plaisir peut être le moyen parfait d'intensifier ces hormones. Vous vous sentirez encore plus sur un petit nuage après l'acte et ça, ça n'a pas de prix.

Enfin, le edging peut aider les éjaculateurs précoces à maintenir leur érection plus longtemps, comme pour tout, ce n'est qu'en forgeant que l'on devient forgeron. Finalement, il n'y a que des effets positifs.

 

 

3) Comment ça marche ?

Comment faire du edging ? C'est très simple : il faut faire durer les choses. Plus de caresses, plus de préliminaires, plus de moments tendres et, surtout, encore plus d'harmonie entre les corps. Les jeux et jouets sexuels peuvent être d'un vrai soutien, car ils vous permettront de multiplier les stimulations et explorer le corps de votre partenaire d'une nouvelle façon. 

L'important dans la pratique du edging, c'est de ne pas précipiter les choses et de se laisser du temps pour profiter de chaque seconde. Dès que vous sentez que l'orgasme approche, arrêtez-vous quelques secondes avant de reprendre, toujours avec autant de douceur. S'il est possible de ressentir une légère frustration au moment où tout s'arrête, on se rend compte, une fois que l'on s'autorise à jouir pour de bon, que le jeu en valait la chandelle. L'orgasme a de grandes chances d'être plus long, plus intense et cent fois meilleur. 

 

 

 

4) Pourquoi le edging est une bonne chose ?

Pour les hommes comme pour les femmes, il y a une certaine pression de l'orgasme. Il faut jouir à chaque fois, crier fort et que ça arrive le plus rapidement possible. Le edging est une jolie façon de revenir aux fondamentaux, d'écouter le corps de l'autre sans laisser place à la frustration. Cette technique demande de réellement prendre en considération le plaisir de l'autre pour explorer, ensemble, de nouvelles façons de prendre son pied.

Le edging, c'est un peu l'anti-porno phallocentré. Ici, il n'est pas question de performance mais bel et bien de ressenti. On peut même finir par devenir accro à cette pratique ! Même si cela est génial d'atteindre le septième ciel à chaque fois, il ne faut jamais oublier qu'en sexualité, il existe de nombreuses façons de prendre du plaisir et que l'orgasme n'est pas un passage obligé pour un ébat réussi, loin de là.

 

LET'S SHOP

 

Tags : sexe, couple