L'art et la manière de caresser son ou sa partenaire

Juliette Gour 10 mai 2022

Qui a dit qu'il n'y avait que la pénétration qui comptait dans le sexe ? (Personne, on est bien d'accord) D'ailleurs, des caresses sensuelles (et un bon coup de main) peuvent être tout aussi efficaces qu'un classique missionnaire. Comment ? On vous donne toutes les clés pour un 'hand job' de qualité.

C'est tout un art que de savoir caresser son (sa ou même ses) partenaire(s). On pense souvent à tort qu'il y a quelque chose de très mécanique (et même parfois automatique), pourtant, il n'en est rien, c'est même tout le contraire. Les caresses intimes, ça s'apprend. La masturbation est un art et il est important de se pencher sur la question pour connaître les tips magiques qui vous permettront d'envoyer votre partenaire au 7e ciel en quelques coups de main (et le tout, garanti sans pénétration). 

Si la masturbation peut aisément se faire à l'aide de nos 10 doigts, des petits accessoires et autres jouets coquins peuvent venir aider à apporter plus d'intensité au moment pour rendre l'instant intime encore plus parfait. Mais avant de passer à la pratique, prenez quelques instants pour faire un peu de théorie. D'ailleurs, vous avez peut-être déjà feuilleté (avec attention) les pages de Jouissance Club et c'est génial. Mais laissez-nous vous apporter quelques compléments et une sélection d'accessoires pas piqués des hannetons pour vous aider, dès ce soir, à surprendre votre partenaire avec un 'hand job' de haut vol.

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

En ce qui concerne la masturbation, il y a une règle valable pour les hommes et les femmes

S'il existe des spécificités selon les genres (et l'anatomie de chacun), il y a une règle qui est commune dans les caresses intimes : celle de prendre son temps et de jouer sur la lenteur des choses. Rien ne sert de courir ou de précipiter les choses, cela ne rendra pas les choses plus agréables, bien au contraire. Il est essentiel de prendre son temps pour caresser, toucher ou titiller délicatement l'intimité de votre partenaire. En revanche, vous pouvez éventuellement utiliser du lubrifiant (à base d'eau évidemment) pour pimenter un peu les choses. Pour le reste, il faudra se fier aux réactions de votre partenaire : les râles de plaisir, la respiration saccadée, l'accélération du rythme cardiaque... Tous ces petits détails sont autant de signes qui vous indiquent que vous êtes sur la bonne voie. Ce n'est donc pas le moment de lâcher, loin de là, c'est surtout le moment d'intensifier la chose pour finir en beauté (et si possible, en orgasme explosif).

Autre conseil (qui paraît évident), on se lave évidemment les mains avant de faire quoi que ce soit. Les zones intimes sont sensibles et il serait dommage d'y mettre des petites mains toutes sales dessus. 

Comment caresser une femme dans les règles de l'art

Il est évident que, pour ce qui est du plaisir des femmes, la clé se cache autour du clitoris... Mais pas que ! Si le clitoris est (très) sensible, il n'est pas non plus le bouton magique qui permet une explosion de plaisir. Et, lorsque l'on sait que seules 13% des femmes ont des orgasmes grâce à la pénétration, il est d'autant plus important d'accorder un intérêt tout particulier aux caresses et à la stimulation externe de la vulve. Appuyer indéfiniment sur le clitoris n'aidera pas à prendre son pied... Bien au contraire. C'est seulement en alliant une série de mouvements sur des zones bien précise que votre partenaire prendra un plaisir monstre. 

Dans les caresses féminines, il faut cumuler les stimulations externes et internes. Il est important de prendre son temps et de ne pas pénétrer le vagin avec un, deux (ou trois) doigts à froid, sinon la séance de plaisir va se transformer en torture. Le sexe féminin étant doté de son propre système de lubrification, avec un peu de caresses, la zone devrait petit à petit se préparer à accueillir la pénétration. Mais si cela ne suffit pas, il est tout à fait possible de faire appel à un lubrifiant pour accompagner les mouvements.

Ainsi, en plus du clitoris, vous pouvez laisser balader vos doigts au niveau des lèvres, de l'entrée du vagin, sur le haut des cuisses, sur la zone entre le pubis et le nombril, sur les tétons et, une fois que la zone semble prête, à l'intérieur du vagin, sur les parois internes, en haut, en bas, sur les côtés... En somme, laissez vos doigts se balader et explorer.

Vous pouvez même un peu titiller les nerfs de votre partenaire en vous amusant un peu : n'hésitez pas à créer de la tension, de l'attente pour faire chauffer la marmite. Mais attention, une fois que vous avez commencé, arrêtez-vous que lorsque votre partenaire semble repu de plaisir, sans quoi, cela lui laissera un petit air de "ni fait ni à faire". Idem en cas d'éjaculation "fontaine", elle n'est pas forcément synonyme d'orgasme, elle peut être également le résultat d'une très bonne stimulation de la zone que provoque cette réaction.

Pour pimenter le tout, vous pouvez également inviter des jouets à ajouter toujours plus d'intensité aux caresses. Pour les femmes, le choix est vaste ! Il va du petit vibro tout mignon au cruel Womanizer qui rendra votre partenaire pantoise en un claquement de doigts. Les petits accessoires comme les pinces à téton, les boules de geisha ou encore les doigts vibrants seront aussi d'excellents partenaires. N'hésitez donc pas à explorer tous les chemins du plaisir. 

 

Et pour les hommes ? Comment est-ce qu'on s'y prend ? 

Ce qui peut éventuellement bloquer lorsque vous caressez un homme, c'est l'éventuel manque de lubrification. Sans un petit coup de main (sans mauvais de mot), les mouvements de peau contre peau peuvent coincer, c'est pour cette raison qu'il est important de ne pas sauter l'étape lubrification. De nombreux lubrifiants sont disponibles sur le marché : vous trouverez différentes textures, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux à vous et votre partenaire. Ne vous rabattez pas par dépit sur des corps gras inadaptés à la zone intime. Si, sur le moment, cela fait amplement le job, les choses peuvent se compliquer le lendemain.  

Une fois les choses parfaitement huilées, le moment est venu de passer à la pratique. Ce n'est un mystère pour personne, la peau d'un pénis est fine et c'est une zone relativement sensible. Commencez donc doucement et avec délicatesse (surtout autour de la zone du gland, un frein cassé est vite arrivé). Si, dans un premier temps, les caresses peuvent se faire timides, n'hésitez pas à prendre vos aises et même à surprendre votre partenaire en stimulant chaque zone du pénis.

La clé sera ensuite de trouver un rythme de masturbation pour apporter un maximum de stimulation. Il ne faut pas non plus hésiter à accompagner les mouvements de "va-et-vient" par d'autres caresses au niveau des cuisses et du bas-ventre. Cela ajoutera encore plus d'intensité à l'instant. À noter que la zone la plus sensible du pénis se situe au niveau du gland, c'est donc à cet endroit que les caresses auront le plus d'effets (et c'est d'autant plus valable si votre partenaire est circoncis).

Une fois la chose bien amorcée, vous pouvez aisément intégrer des petits 'toys' à l'action. On pense notamment aux œufs Tenga qui sont cruellement efficaces pour accompagner le plaisir de son partenaire et même à des cock-rings qui permettront d'apporter encore plus d'intensité. Pour le reste, laissez-vous guider par votre partenaire, lui seul pourra vous guider sur ses sensations et son plaisir.

 

 

 

Tags : orgasme, Plaisir, masturbation

Vous aimerez aussi

Top de Sexo

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !