Si les Françaises admettent volontiers avoir plus d'orgasmes en solo qu'en duo, il y a une nouvelle tendance bien-être qui risque de faire grand bruit dans les prochaines semaines. La méditation orgasmique, ça vous parle ? Ce n'est ni plus ni moins qu'une nouvelle façon de se reconnecter avec soi-même en se faisant habillement titiller le clitoris par une personne du sexe opposé formée par un professionnel.

Un mouvement arrivé des USA

C'est aux États-Unis qu'ont commencés ces ateliers un peu particuliers. L'organisation One Taste, créée par Nicole Deadone, s'est donné pour mission de sauver le monde à l'aide des orgasmes et ces séances de méditation orgasmiques découlent directement de cette idéologie. Des ateliers méditation sont organisés un peu partout dans le monde, réunissant un petit groupe de personnes dans une salle où une inconnue prend son pied aux yeux de tous pendant 15 minutes. N'y voyez rien de pervers ou de malsain, le but et de prendre totalement conscience de la notion de plaisir et de voir comment est-ce qu'il se manifeste chez nos pairs. Une idéologie un poil hippy qui a fait des adeptes jusqu'en France. Dans l'hexagone, c'est Emmanuelle Duchesne qui prodigue le savoir-faire orgasmique qui aide à méditer.

Une version 2.0 des thérapies freudiennes ?

Ce mode de fonctionnement n'est pas sans rappeler les thérapies freudiennes de la fin du XIXe siècle où il était préconisé de "masser" les femmes pour les guérir de l'hystérie. N'oublions pas que c'est la popularité de ces thérapies qui a poussé les savants à automatiser les appareils à masser les femmes (comprenez les vibromasseurs). Mais du coup, la méditation orgasmique est-elle une nouvelle version de la thérapie féminine selon Freud ? Oui, dans le geste, mais non dans la motivation. Si l'un comme l'autre passe par la masturbation, les postulats sont drastiquement différents : l'un était pensé pour "soigner" alors que l'autre permet de contribuer à son bien-être interne.

Une tendance qui a de nombreux adeptes

Selon plusieurs journaux, le monde entier serait en train d'être convaincu par cette nouvelle méthode de méditation : de Londres à New York en passant par Paris ou encore Bruxelles, de plus en plus d'ateliers de méditation orgasmique ouvrent leurs portes. On considère qu'il y aurait environ 10 000 personnes qui seraient adeptes de cette pratique... Peut-être que jouir en public, c'est l'avenir finalement. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : sexe, News, News Bien-Être