Depuis que la vie est quelque peu revenue à la normale, vous avez profité. Oh oui, vous avez profité à tel point que vous ne savez même plus à quoi ressemble votre cuisine. Le midi ? Resto entre collègues. Le soir ? Resto entre amis. Le week-end ? Pique-nique en famille.

Vous vous êtes fait plaisir et vous avez bien raison. Le moral, c'est essentiel pour être bien dans ses baskets. Mais vous savez ce qui l'est tout autant, voire encore plus ? Une bonne hygiène de vie. Évidemment, chaque petit repas en extérieur est accompagné d'un verre de vin, d'un cocktail (ou deux). Le vendredi soir se transforme en apéro festif où les limites n'existent plus.

Mais après quelques semaines, vous éprouvez une petite baisse d'énergie. Votre corps commence à vous envoyer quelques signaux d'alerte. "Non pas maintenant, l'été ne fait que commencer !" Pas de panique, vous allez pouvoir continuer d'enflammer le dance floor jusqu'au bout de la nuit.

Pour cela, il faut comprendre que le manque d’énergie est souvent lié à une alimentation moyenne. Il est très important d’avoir un cycle de sommeil équilibré et surtout de faire attention à son alimentation.

Alors pour retrouver toute votre énergie, il faut dès à présent vous concentrer sur votre assiette. Booster sa forme par l'alimentation, c'est simple. Voici nos meilleurs conseils.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

1. Limiter le sucre pour optimiser notre énergie

Si vous avez déjà eu un petit coup de mou au lycée, l’infirmière vous a probablement donné un morceau de sucre pour vous requinquer. La carence en glucides (sucres) conduit souvent aux coups de somnolence à distance des repas. Cependant, les sucres raffinés (transformés) sont à éviter si vous voulez être pleine d’énergie. En effet, ils vont produire un pic d’insuline quelques minutes après les avoir ingérés, vous procurant une soudaine énergie. Cependant, aussitôt que le pic redescendra, c’est la rechute : la fatigue revient au galop.

2. Manger des protéines, beaucoup de protéines

Hors de question de faire l’impasse sur ces nutriments puisque, sans eux, la masse musculaire (qui nous porte !) est HS. Aussi, les protéines interviennent dans le processus de défense immunitaire. Ainsi, un organisme fatigué se défendra moins bien face aux agressions extérieures.

3. Prendre les repas à des heures régulières

Pour lutter contre la fatigue, le corps a besoin de régularité et d’organisation. Cela implique de manger à heures fixes, de prendre le temps de mastiquer et d’être concentré sur votre assiette. On évite de sauter un repas, ce qui risquerait de perturber votre système.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Fruits et légumes à volonté pour un maximum de vitamines

Vous connaissez la chanson : « mange au moins 5 fruits et légumes par jour ». Riches en fibres et en vitamines, ces aliments sont de véritables trésors de la nature et une excellente source d’énergie. On met feu à volonté sur les légumes et on privilégiera les fruits bruts plutôt que les jus de fruits, avec une teneur naturellement plus élevée en sucre.

5. Attention à la cuisson des légumes pour conserver leurs qualités nutritives

Crus, les légumes, fruits, graines germées, algues et oléagineux renferment souvent des taux records de vitamine C (antifatigue). Une surcuisson risque d’abîmer ces nutriments. Alors avant de cuire les légumes, on vérifie le temps de cuisson conseillé… et on n’oublie pas de mettre le minuteur !

6. Fruits secs et chocolat : le remède magique pour une pêche d'enfer

On estime qu’au moins un Français sur trois a une carence en magnésium. Avec l’âge, le risque augmente en raison d’une alimentation inappropriée ou d’une absorption moins efficace. Pour se prémunir contre le manque de tonus au réveil, la fatigue nerveuse ou l’insomnie liée à un manque de magnésium, il faut un apport suffisant, soit 6 mg par kilo par jour. Pour cela, vous pouvez boire des eaux minérales, consommer des oléagineux, des légumineuses, des céréales complètes ou du chocolat noir (et pas un autre !).

 

7. Le pouvoir des superaliments, des superboosters d'énergie

Baie de goji, spiruline, curcuma, ginseng, graines germées, algues... Ces aliments sont ce qu'on appelle des superaliments, non pas parce qu'ils renferment des superpouvoirs, mais parce qu'ils possèdent une valeur nutritionnelle exceptionnelle. Extrêmement riches en antioxydants, en enzymes, en minéraux, en vitamines, en fibres, en oligo-éléments, en acides gras essentiels... Ainsi, les super aliments ont de nombreuses vertus alimentaires et même médicinales, alors mieux vaut ne pas s'en priver !

8. Fer, vitamine C et magnésium : le trio gagnant

Ces trois nutriments forment sans aucun doute le trio naturel booster d’énergie. La vitamine C, tonique, revitalisante et immunostimulante protège des maladies infectieuses, microbiennes, virales. Le fer, indispensable, garantit le bon fonctionnement de nos organes. Le magnésium, lui, assure la transmission de l’influx nerveux, les contractions musculaires, la régulation du rythme cardiaque, la fabrication des protéines…

9. Traquer les intolérances pour économiser notre énergie

On n'y pense pas toujours mais la fatigue peut découler d’une intolérance au lait (lactose et caséine), au gluten ou aux Fodmaps (sucres de certains aliments) qui, en perturbant la digestion, nous met KO. Certaines personnes développent par exemple des sinusites chroniques associées qui obligent le système immunitaire à travailler sans relâche : leur état de fatigue permanent devient… une habitude !

10. Le vinaigre de cidre, la potion magique pour être en forme

On troque les shots de vodka contre un shot de vinaigre de cidre. Appelé "élixir de jeunesse" par les plus anciens, le vinaigre de cidre est un formidable reconstituant, riche en minéraux, qui stimule toutes les fonctions du corps, nettoie l'organisme et rééquilibre son taux d'acidité, souvent cause de fatigue. Le matin au saut du lit, mélangez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d'eau tiède, et buvez la potion pour profiter de toutes ses vertus.

 

 

Tags : aliments, santé