La championne de tennis Serena Williams livre un témoignage fort sur sa grossesse !

Noa Gonzo Rombo 06 avril 2022

"On ne naît pas mère, on le devient", une citation qui conviendrait bien à Serena Williams. Dans une interview, elle a révélé avoir eu du mal à ressentir des liens avec sa fille durant sa grossesse.

De nos jours, la parole autour de la grossesse et de la maternité se libère. De plus en plus de femmes n'hésitent pas à relater les difficultés liées au rôle de mère. Une avancée qui permet aux futures mères d'être de mieux en mieux préparées psychologiquement à cet immense changement qui les attend. Une démarche suivie notamment par la championne de tennis Serena Williams qui s'est confiée dans une interview au magazine ELLE. Heureuse maman d'une petite fille de 4 ans prénommée Alexis Olympia, elle a révélé ne pas avoir ressenti de connexion avec son bébé durant sa grossesse.

Un lien qui ne s'est pas fait dès le début de la grossesse

"J'étais nerveuse à l'idée de rencontrer mon bébé. Tout au long de ma grossesse, je n'avais jamais ressenti de lien avec elle. Bien que j'aimais être enceinte, je n'ai jamais eu ce moment incroyable : 'Oh mon Dieu, c'est mon bébé.' C'est quelque chose dont les gens ne parlent pas habituellement, parce que nous sommes censés être amoureux dès la première seconde". Si la championne de tennis a beaucoup aimé être enceinte, elle avoue qu'elle n'a rien ressenti pour sa fille avant de la rencontrer au moment de l'accouchement.

Une situation qui a beaucoup inquiété la joueuse, à tel point qu'elle s'est aussi confiée à des amies déjà mères avant de se rendre compte que son ressenti n'était pas singulier.

"Certaines de mes amies mères m'ont dit qu'elles ne ressentaient pas non plus la connexion dans l'utérus, ce qui m'a fait me sentir mieux, mais j'avais toujours envie de le ressentir".

 

 

Une vérité qui remet en cause les mythes liés à la maternité 

Ce témoignage est capital puisqu'il vient détruire le mythe selon lequel les femmes se sentiraient mères dès le premier test de grossesse positif. Aussi, il vient établir une vraie distinction entre le fait d'être enceinte et celui d'être mère, ce sont deux états différents que chaque femme aborde différemment.
Il n'est jamais obligatoire de créer une connexion instantanée avec un être qui malgré tout reste un(e) inconnu(e). Enfin, il a été prouvé que les chamboulements hormonaux sont particulièrement intenses durant une grossesse puis une naissance, il est donc NORMAL de ne pas se sentir capable de ressentir des émotions que l'on pourrait ressentir habituellement. Cette injonction de l'instinct maternel immédiat est une construction sociale qui n'a jamais été scientifiquement prouvée chez les femmes.

Chaque grossesse et chaque maternité sont uniques. Vivez la vôtre en prenant soin de vous, de votre santé mentale et de votre petit bout (dans la mesure du possible).

 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : psychologie, Femme, Maman, Maternité

Vous aimerez aussi

Top de Grossesse & Parentalité

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !