Le 18 novembre dernier, la ville de Utqiagvik en Alaska a vu son dernier coucher de soleil de l’année 2018 ! Cette ville la plus au nord des États-Unis ne verra pas le soleil se lever pendant environ 65 jours. Et les 4400 habitants de cette ville sont habitués à ce phénomène que l'on appelle la « nuit polaire ». Cette plongée dans l’obscurité vient de l’inclinaison de la Terre qui, à cette période de l’année, est au plus « loin de la radiation directe du soleil ». Autrement dit, tout est une question d’angle.

Fort heureusement pour les habitants de la ville, la pénombre n'est pas réellement totale. Une sorte de crépuscule (en l’occurrence, lorsque le soleil est trop loin pour allumer la ville mais assez près pour faire parvenir un peu d'une lumière lointaine) sera visible 6 heures par jour jusqu’à la fin décembre puis 3 heures par jour jusqu’à fin janvier.

Après 65 jours sans soleil en hiver, les résidents de Utqiagvik seront continuellement ensoleillés pendant 80 jours jusqu’à début mai !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-