Qu'on en soit loin ou qu'elles approchent à grands pas, les quarante bougies sont parfois difficiles à avaler. Surtout quand le gâteau n'est pas appétissant et que votre soirée d'anniversaire est un peu ratée. De toute façon, vous avez décidé que cette date serait nulle, car vous n'avez pas envie de passer le cap de la quarantaine. 

Mauvaise nouvelle, nous n'avons toujours pas trouvé le numéro du maître du temps ni son adresse postale, bref, impossible d'arriver à le joindre. Il va falloir faire avec le temps qui passe, car on n'a pas encore trouvé d'alternative aux années qui défilent. 

Alors, à moins d'inventer ENFIN une machine à remonter le temps, on se contentera d'accepter que, chaque année, on ajoute une bougie sur le gâteau et de l'expérience à notre compte !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Agissez sur ce que vous pouvez changer et acceptez le reste

-

Vous n'avez aucune, AUCUNE emprise sur le temps qui passe. En revanche, vous plus que personne avez la main mise sur votre quotidien, sur la manière de nourrir vos passions, sur votre hygiène de vie et, surtout, sur vos pensées. Acceptez ce que vous ne pouvez pas changer - les autres, le temps qui passe, votre âge - et concentrez-vous sur ce dont vous êtes responsable : votre façon de réagir aux événements, vos pensées, votre programme pour l'avenir !

 

2. Questionnez vos croyances sur la quarantaine

-

L'ère de l'anti-âge nous pompe notre plaisir de vieillir, et nous fait presque paniquer de nous éloigner de nos 20 ans. Quand vous réussirez à saisir que prendre de l'âge, c'est avant tout se bonifier, mieux se connaître et mieux comprendre ce qui vous rend heureuse, vous n'aurez plus peur de vieillir. "Growing old" au lieu de "getting old", c'est là toute la différence. On ne devient pas vieille, on grandit avec les années. Et si les 40 bougies vous font peur, vous êtes normale. Car les codes de la beauté ne sont pas encore assez inclusifs pour que soient mises en lumière autant les femmes mûres que les jeunes.

 

3. Comme Ted Mosby, parlez à la version de vous ado !

-

Voilà, vous êtes à quelques jours de souffler vos 40 bougies et c'est à peine si vous vous souvenez de ce que vous aimiez quand vous aviez 14 ans. C'est peut-être le signe que vous vous êtes laissé emporter par cette vague de responsabilités, jusqu'à en oublier ce qui vous anime, dans le fond. Qu'est-ce qui faisait vibrer l'ado que vous étiez ? Vous maquiller ? Inventer des choré ? Tagger les murs et vous rebeller ? Déchirer des pages dans vos magazines préférés pour en faire des moodboards colorés ? Replongez-vous dans vos souvenirs et faites en sorte de vous reconnecter à vos désirs de jeune fille.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

4. Dressez la liste de tout ce qu'il vous reste à savourer

-

Explorer une nouvelle région sur cette terre, donner encore plus de sens à votre vie sur notre planète, aller au bout de projet non achevé que vous avez laissé de côté pour élever votre enfant ou simplement par manque de temps. La vie nous laisse plein de chances - et de temps - pour nous réinventer et vivre des milliers d'expériences, quel que soit notre âge. Imprimez des images de voyages, prenez le temps de regarder vos rêves en face pour les réaliser. 

 

5. Regardez toutes ces femmes que vous admirez et qui n'ont plus 20 ans

-

Toutes ces femmes qui vous inspirent, que vous lisez, que vous regardez, que vous écoutez, qui vous ont motivée dans votre carrière ou encouragée à assumer votre féminité, soyez fière d'elles et surtout soyez fière de vous. Réalisez, grâce à ces femmes qui vous renforcent, que leur âge - et donc le vôtre - vous rend encore plus forte et belle, plus mûre et plus confiante.