Ça s'est passé en Thaïlande, alors que l'animal était âgé de 10 ans. Les causes de sa mort sont malheureuses et méritent une attention particulière. Ce cerf sauvage a été, en réalité, empoisonné par sept kilos de plastique et de déchets, que l'on a retrouvés dans son estomac. 

Pourtant, ce cerf vivait dans un parc national, en théorie protégé. La pollution par les touristes et autres visiteurs est indéniablement responsable d'une telle tragédie et, malheureusement, ce cerf n'est pas la seule victime de notre négligence vis-à-vis de notre environnement. 

On aurait pu croire que nous, occidentaux, sommes les plus gros consommateurs, mais la Thaïlande est la première consommatrice de plastique. Ils emballent tout : nourriture sur le marché, vêtements achetés dans la rue.

De nombreux animaux marins ont été découverts morts en Thaïlande, l'estomac rempli de déchets. Quelques mois auparavant d'ailleurs, la mort d'une vache aquatique, un dugong, avait frappé le monde entier. Cet animal n'a lui non plus pas résisté à l'intoxication de plastique et cette affaire avait relancé le débat en Thaïlande autour de la consommation excessive de plastique. 

Les Éclaireuses