La télévision est-elle notre pire ennemi ? Sans parler des pubs à rallonge et des émissions vides de sens, une récente étude américaine a pointé du doigt de nombreux désavantages au fait de regarder la télévision de façon régulière. Publiée dans Proceedings of the National Academy of Science, l'étude menée par l'Université d'Arizona a analysé plus de 140 000 personnes âgées d'au moins 60 ans sur une durée de 12 ans. 

Résultat, les personnes du panel qui passaient le plus de temps devant la télévision étaient plus enclines à développer une forme de démence. La démence a été observée sur 3507 personnes et toutes faisaient partie des accros à la télé. En opposition, on retrouve les utilisateurs réguliers d'ordinateur qui, selon l'étude, ont 30% moins de chance de développer une forme de démence.

Pourquoi la télévision aurait-elle tendance à nous rendre fous ?

Ce que les chercheurs ont essayé de comprendre, c'est pourquoi la télévision aurait tendance à développer un terrain fertile à la démence et pas l'ordinateur. La réponse se cache derrière l'activité cognitive des consommateurs. La majeure différence entre la télévision et l'ordinateur, c'est que la télévision entraîne une passivité cognitive (on ne réfléchit pas devant la télé), alors que devant l'ordinateur, les utilisateurs ont tendance à être dans un comportement cognitif actif (lorsqu'il joue à un jeu, fait des recherches ou traite des informations). Cette seule différence permet de changer totalement l'impact que ces médiums technologiques ont sur nous et notre santé.

La solution ? Entraîner son cerveau et ne plus accepter la passivité

Au-delà même de la sédentarité physique - qui a également des impacts négatifs sur notre santé globale - le secret d'un esprit en forme, c'est tout simplement de le faire travailler. Le cerveau, au même titre que les autres muscles du corps, a besoin d'être stimulé pour fonctionner correctement. Ainsi, il est important de privilégier les activités qui permettent de rester dans une activité cérébrale bénéfique. Usez et abusez des Sudokus, des mots croisés et de la lecture, faites des jeux de société en famille ou bien regardez vos programmes en VO pour stimuler votre cerveau à l'aide de l'écoute active d'une langue étrangère cumulée à la lecture des sous-titres (c'est encore mieux si vous mettez les sous-titres en anglais). En gardant un cerveau éveillé et actif, vous vous prémunirez des éventuels signes du temps ! 

Moralité, on éteint cette foutue télévision et on s'en va voguer vers d'autres activités plus stimulantes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, santé