Enfin ! Alors que les inégalités salariales entre les hommes et les femmes sont légion et encore plus dans le sport de haut niveau, la fédération américaine de football s'est engagée (après de longues négociations avec les joueuses) à payer ses sportives féminines au même salaire que les sportifs masculins. C'est un geste fort, qui pourrait potentiellement inspirer d'autres fédérations sportives à faire la même chose dans les mois à venir. 

Une victoire de plus pour les joueuses américaines

Les championnes du monde de football avaient, il y a quelques mois, déposé un recours collectif contre leur propre fédération. Le motif ? Une politique salariale jugée discriminatoire. Cette décision, historique, de la part de la fédération a eu pour effet de mettre fin aux différentes poursuites engagées par les joueuses.

Ces dernières n'ont d'ailleurs pas attendu pour se réjouir sur les réseaux sociaux. Et, même si cet accord ne permettra pas d'effacer les années de discriminations, cela permettra aux futures joueuses professionnelles de ne plus subir un traitement différent juste parce que ce sont des femmes. En plus de cet accord, la fédération mettra en place une convention collective entre les joueuses de l'équipe nationale pour qu'il y ait un encadrement total. 

 

 

Reste encore la question des primes

Si la fédération s'est enfin décidée à payer les hommes et les femmes de la même façon, la question des primes accordées par la FIFA suite aux victoires de championnat reste encore en suspend. À titre d'exemple, l'équipe de France masculine a été récompensée de 32 millions d'euros suite à sa victoire en 2018 alors que les joueuses américaines, championnes du monde en 2019, n'ont reçu "que" 3,4 millions d'euros (les joueurs masculins, éliminés en huitième de finale avaient pourtant reçu près de 4,5 millions d'euros de la part de la FIFA).

Il reste donc des efforts à faire, mais le positionnement de la fédération américaine pourrait permettre de relancer les débats autour des salaires des sportives de haut niveau, et ce, quelle que soit la discipline.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News Bien-Être, evenements sportifs