Sommes-nous en train de nous abîmer à petit feu ? Une récente étude publiée dans la revue iScience met en lumière le lien entre la dégénérescence cognitive (responsable de maladies neurologiques comme Alzheimer) et la consommation régulière d'un régime dit "occidental". De nombreuses phases de tests ont montré que l'alimentation et surtout le type d'aliments consommés avaient une véritable incidence sur la structure du système nerveux. 

Qu'est-ce que le régime dit "occidental" ?

Mais quel est donc ce régime qui semble si mauvais pour notre cerveau ? Rien de nouveau sous la lune, une fois de plus, ce sont les aliments ultra-transformés et la junk food qui sont pointés du doigt. Non content d'avoir un réel impact sur l'augmentation croissante du surpoids et de l'obésité sur l'ensemble du globe. Le problème majeur de cette alimentation ? Proposer des calories "vides" et un apport en graisses trop élevé par rapport à la valeur nutritionnelle. En d'autres termes, c'est une alimentation qui n'apporte rien de bon au corps à part des complications.

Quel est l'effet de cette alimentation sur le cerveau ? 

Dans les grandes lignes, cette alimentation saturée en graisses et en calories vient dérégler toute la mécanique normale du corps. Les cellules graisseuses deviennent "plus chargées" en protéine Na,K-ATPase. Cette surcharge vient provoquer un déséquilibre qui a une incidence directe sur notre cerveau et, plus précisément, sur la zone de l'hippocampe, une zone qui joue un rôle essentiel sur l'apprentissage et la mémoire à long terme.

C'est justement parce que c'est cette zone qui est la plus sensible à ces changements qu'il y a un lien tangible entre une alimentation basée sur des produits ultra-transformés et la maladie d'Alzheimer. La découverte de ce lien permet aux chercheurs d'explorer de nouvelles pistes pour la création d'un traitement efficace qui permettrait de prévenir l'apparition de la maladie ou d'en limiter le développement. 

Mettre toutes les chances de son côté avec un régime adapté

Si l'alimentation n'est pas le seul facteur de déclenchement dans les maladies dégénératrices comme Alzheimer, il serait dommage de ne pas mettre toutes les chances de son côté pour éviter le développement de ces pathologies. Ainsi, selon les experts, le régime alimentaire le plus sain et le plus bénéfique à notre santé est un régime riche en légumes, en fruits et en graisses saines. En d'autres termes, c'est le régime méditerranéen qui gagne haut la main. Posez donc ce burger et reprenez du caviar d'aubergine, c'est pour votre bien.

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, santé