Des chercheurs japonais ont (enfin) trouvé un traitement contre l'endométriose

Alice Legrand 14 mars 2023

L'endométriose est une maladie qui handicape fortement la vie de ceux qui en souffrent. Des chercheurs pourraient bien avoir trouvé un traitement qui fonctionne !

On a toutes forcément déjà entendu parler de cette maladie. Soit on en souffre soi-même, soit une amie à nous a déjà été diagnostiquée. En bref, c'est un problème qui touche énormément de personnes et cela fait seulement quelques années qu'on en parle et que l'on affirme que non, avoir des douleurs pendant un rapport sexuel, ce n'est pas normal !

L'endométriose est une maladie qui touche les parois de l'utérus, appelées endomètre. Une femme qui a développé la maladie voit ce tissu se séparer et des morceaux se retrouver dans l'abdomen et s'accrocher aux intestins ou à la vessie. Les symptômes principaux sont des douleurs de règles très intenses, des douleurs pendant les rapports, une infertilité, des troubles digestifs...

Aucun traitement définitif n'existe pour le moment

La prise de certains médicaments permet d'atténuer les symptômes de l'endométriose. Mais ces traitements ne sont pas sans risques (car ils sont hormonaux), et ne sont pas efficaces sur les douleurs (alors que c'est le symptôme le plus présent quand on en souffre).

Même si ces traitements hormonaux existent déjà, de nouveaux traitements (avec moins d'effets secondaires et efficaces contre les douleurs) pourraient voir le jour. C'est une très bonne nouvelle pour toutes celles qui en souffrent, car cette maladie concerne quand même une femme sur dix.

L'anticorps AMY109, une solution prometteuse

D'après les chercheurs, l'anticorps AMY109 pourrait réduire les lésions et les adhérences des patientes atteintes de la maladie, sous forme d'injections mensuelles. La revue Science Translational Medicine a publié les résultats de cette étude.

L’injection de cet anticorps neutralisant l’IL-8 (la protéine sécrétée par les tissus enflammés) a fait régresser l'endométriose au bout de six mois et stoppé les saignements chez les singes femelles malades.

En plus de cette grande avancée, les chercheurs ont aussi vérifié que le traitement ne présentait pas d'effets indésirables sur ces primates. En effet, c'est important ! Un essai clinique a été lancé au Japon pour valider la solidité de cette première piste thérapeutique ciblant spécifiquement l’endométriose.

Des essais chez l'Homme déjà lancés

Chugai Pharmaceutical mènerait déjà un essai clinique chez des volontaires avec et sans endométriose au Japon et à Taïwan. Il faudra tester l'efficacité de ce composé sur les lésions d'endométriose chez l'humain. Cependant, ce procédé pourrait prendre plusieurs années.

Autre petit inconvénient, c'est que les effets des thérapies par anticorps s'atténuent dans le temps. Par conséquent, l'AMY109 doit faire l'objet d'une injection mensuelle, donc c'est assez contraignant dans la vie de tous les jours. Mais si cela peut soigner cette maladie répandue, ça vaut le coup !

En tous les cas, c'est une bonne nouvelle pour la science !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Tags : règles, santé, Santé Sexuelle

Suivez Alice à travers ses articles bien-être, lifestyle et société. Avec elle, chaque lecture est une invitation à découvrir de nouvelles choses, adopter de nouvelles habitudes de vie et décrypter les dernières tendances bien-être.

Vous aimerez aussi

Top de News

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !