Toute votre enfance, puis votre adolescence, on vous a répété que votre partenaire en plus d'être grand(e) et fort(e) serait l'opposé de vous. Pourquoi ? "Mais parce que c'est bien connu, les opposés s'attirent".
Et si c'était faux ? Vous aimez le soleil et la détente, pourquoi est-ce que vous seriez attirée par quelqu'un qui aime les températures glaciales et les sports extrêmes ? Vous ne pouvez pas vivre sans votre café, mais ne supportez pas l'odeur d'une bière, est-il logique que vous soyez attirée par un(e) maître brasseur anti-caféine ? Aucun sens, non ? Il semblerait que la science soit du même avis...

Non, les opposés ne s'attirent pas

C'est Jessica Klein, journaliste à la BBC qui s'est interrogée sur la question dans un article. Grâce à ses recherches, elle a pu solliciter de nombreux professionnels, dont le psychologue clinicien californien Ramani Durvasula, qui a déclaré "Les recherches montrent clairement que ce n'est pas vrai (...) Les personnes qui ont des intérêts communs, des tempéraments et tout cela ont tendance à être plus susceptibles de sortir ensemble".
Quand on y pense, c'est assez logique en fait. On fait plus facilement confiance et on s'accorde plus facilement à quelqu'un qui nous ressemble et qui a des valeurs proches des nôtres.

Plus encore, en 2017 la professeure de psychologie Angela Bahn mène une étude sur plus de 1500 couples. Grâce à des mesures statistiques qui se penchent sur les valeurs, les loisirs ou encore la consommation d'alcool, elle se rend compte que les couples partagent en moyenne 86% des variables mesurées.

"Les opposés s'attirent", en plus d'être faux, est un adage en réalité assez dangereux. Il pousse de nombreuses personnes dans les bras de mauvaises personnes qui très honnêtement ne sont pas faites pour elles. Les bad boys en ont d'ailleurs bien profité, mais c'est fini !

"Qui se ressemble, s'assemble" est en réalité scientifiquement plus exact

Là encore, c'est grâce au travail de la professeure de psychologie Angela Bahn qu'on comprend qu'il existe une nuance non négligeable. Car si les couples se ressemblent dans les faits, il n'est pas rare et sain que leurs personnalités soient complètement différentes. Elle ajoute même "deux personnes très dominantes vont éprouver des difficultés à s’entendre, c’est un endroit où la complémentarité, l’attraction des opposés fonctionne".

Être attiré par quelque chose qui ne nous ressemble pas est un processus naturel pour les humains, mais qui n'est pas souvent viable sur le long terme. C'est d'ailleurs la grande problématique des rencontres de nos jours. Généralement faites en lignes, on rencontre des gens qui sont de plus en plus éloignés de ce que nous sommes. D'après Angela Bahn, "Les algorithmes des plateformes de médias sociaux nous montrent des choses avec lesquelles ils pensent que nous allons déjà être d’accord".

Toujours est-il que si vous êtes l'opposé de votre moitié, ça ne veut pas dire que votre relation est vouée à l'échec. Si vous êtes célibataire, soyez attentive aux points et valeurs communes, elles sont beaucoup plus importantes que ce que l'on pense.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : amour, couple, Relation