Qui dit 1er septembre dit grands changements dans les lois en vigueur et les différents décrets. La rentrée 2022 est d'ailleurs forte en émotion car elle offre son lot de nouveauté et ce, dans tous les domaines. 

Globalement, de nombreuses revalorisations et de nouvelles aides ont été prévues pour venir en soutien du pouvoir d'achat mais, surtout, pour prévenir les dommages collatéraux éventuels de l'inflation que nous sommes en train de vivre. 

Les aides allouées aux étudiants ont été revalorisées

Dès le 1er septembre, les bourses versées aux étudiants seront revalorisées de 4% et ce, pour les 8 échelons de bourse. Les aides sont toujours déterminées en fonction du revenu des parents ou des responsables légaux sur l'année 2020. Au global, cette revalorisation peut s'élever, annuellement, à une augmentation de, maximum, 5965€ pour l'échelon 7. 

Le repas à 1€, mis en place pendant le premier confinement, destiné à aider les étudiants les plus précaires, sera également maintenu pour cette nouvelle année universitaire. Les étudiants boursiers pourront encore bénéficier de ce ticket-restaurant universitaire qui leur garantit des repas complets à coûts réduits. 

Quant aux APL, ils seront agrémentés d'une aide exceptionnelle de 100€ qui sera accordée à tous les boursiers et les étudiants éligibles aux APL.

Les enfants nés de dons de gamètes auront désormais accès aux orgines de leur(s) parent(s) biologique(s)

C'est une nouvelle mesure directement liée à la loi bioéthique. Dès le 1er septembre 2022, il sera possible, pour tous les enfants nés d'un don de gamète, de connaître l'origine de leur géniteur. Ainsi, les enfants, une fois adultes, pourront accéder aux informations liées à l'origine de leur donneur. En revanche, les enfants n'auront pas accès à l'identité de leur donneur, de même pour le donneur qui n'aura aucune visibilité sur les enfants issus de ses différents dons de gamète.

Mais attention, la loi n'est pas rétroactive. Tous les dons effectués avant le 1er septembre 2022 ne sont pas soumis à cette nouvelle loi, sauf si le donneur fait part de son consentement. Une commission va également être mise en place pour aider les adultes qui sont à la recherche de leur géniteur.

La remise de carburant a été réévaluée

Si depuis quelques mois les prix s'enflamment à la pompe, la solution trouvée par le gouvernement pour permettre aux foyers les plus modestes de supporter se poste de défense réside dans le fait de revaloriser la remise carburant. Elle passe de 18 centimes par litre de carburant à 30 centimes par litre (jusqu'au 31 octobre 2022).

Une valorisation a également été appliquée au prix du gaz naturel à hauteur de 10 centimes d'euros par litre.

Les tickets-restaurants seront plafonnés à 25€

Alors que le plafond maximum de paiement par ticket-restaurant est redescendu à 19€ le 1er juillet dernier, le gouvernement a finalement décidé de faire machine arrière et de réévaluer le plafond. D'ici peu, un nouveau décret devrait fixer le montant maximum de paiement des tickets-restaurants à 25€ par jour. 

Jusqu'au 31 décembre 2023, il sera toujours possible d'utiliser les titres-restaurants pour acheter des produits alimentaires (directement consommables ou non).

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Société/Tech