"Mais être différent des autres n’est pas plus bizarre que de vouloir entrer dans un moule", voilà une phrase qui aborde le sujet de la différence avec justesse et c'est tout l'intérêt du court-métrage "Les chaussures de Louis" qui sensibilise à l'autisme. 

Chaque année, presque 1 enfant sur 100 naît autiste en France, un chiffre important qui représente aussi une part des enfants qui sont difficilement compris par la société. L'autisme est un trouble qui crée à l'enfant des mécanismes différents des autres, ce qui rend parfois la compréhension et l'intégration plus compliquée. 

Pour sensibiliser à cette cause, et surtout comprendre ce qu'il se passe dans la tête d'un enfant atteint d'autisme, quatre étudiants se sont lancés dans ce court-métrage et ont relevé le défi avec émotion

Un projet étudiant sincère et touchant

Marion Philippe, Kayu Leung, Théo Jamin et Jean-Géraud Blanc sont quatre étudiants de l'école du film d'animation 3D MoPA et sont à l'origine du court-métrage "Les chaussures de Louis", un court-métrage d'animation de 5 minutes qui aborde le sujet de l'autisme de façon douce et pédagogue.

Derrière ce court-métrage se cache la folle envie de sensibiliser. Sensibiliser à l'autisme en abordant ce trouble qui est parfois difficile à comprendre que ce soit pour l'enfant ou pour l'entourage, c'est aussi une sensibilisation à la différence et à la perception.

Pour réaliser au mieux ce court-métrage et se rapprocher le plus possible de la réalité, les étudiants ont recueilli des témoignages et se sont basés sur les retours d'expériences de personnes autistes. 

Un court-métrage pour sensibiliser à l'autisme 

"Les chaussures de Louis" met en scène une épreuve de l'école à laquelle nous avons tous déjà fait face : se présenter devant sa classe. Une épreuve qui peut en intimider certains, notamment les enfants autistes. 

Durant les 5 minutes d'animation, on découvre Louis et sa perception des choses. On y comprend donc comment on perçoit les choses depuis la tête d'un enfant autiste. Certains troubles nous sont exposés comme le souci du détail, les habitudes, la gêne face aux bruits...

Le court-métrage se termine avec émotion et compréhension, on y retient cette jolie phrase qui nous fait réfléchir et accepter nos différences : "être différent des autres n’est pas plus bizarre que de vouloir entrer dans un moule"

Un travail reconnu et récompensé 

Le court-métrage a déjà connu un vif succès qui lui a valu plusieurs récompenses. "Les chaussures de Louis" a été sélectionné dans 60 festivals internationaux et a été récompensé 7 fois au Student Academy Award. 

Ces premières récompenses pourraient offrir la chance aux 4 étudiants de voir leur œuvre nominée dans la catégorie "meilleur court-métrage d’animation" aux Oscars 2022. Il faudra patienter jusqu'en décembre pour le verdict, on ne peut que leur souhaiter de la chance et de la reconnaissance. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses 

 

 

 

 

 

Tags : société, Cinéma, News Société