L'endométriose est une maladie qui touche aujourd'hui en France près d'une femme sur dix, soit deux millions de femmes. Pourtant, il faut toujours près de 10 ans pour que le diagnostic soit établi de manière définitive. Encore peu connue du public mais aussi de certains professionnels de santé, c'est pourtant la première cause d'infertilité chez les Françaises.

Une stratégie nationale de lutte contre l'endométriose

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, le président Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d'une stratégie nationale de lutte contre l'endométriose. Les objectifs sont simples : faire connaître la maladie afin de mieux la soigner notamment grâce à des centres spécialisés dans chaque région.

 

 

Une nouvelle saluée par les associations et organisations concernées

Suite à cette annonce, le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé la mobilisation dès le mois de février d'un comité de pilotage national afin de définir un plan d'action concret avec les professionnels de santé, mais aussi les femmes touchées par la maladie.
Yasmine Candeau, présidente de l'association EndoFrance, s'est exprimée sur FranceInfo : "On ne peut que se réjouir de la mise en place de cette stratégie. Cela fait 20 ans que notre association œuvre pour cela et de voir qu'enfin, au plus haut niveau de l'État, le sujet est pris en compte. C'est déjà une première victoire. On attend maintenant les annonces concrètes et les plans d'action qui vont être proposés. Nous espérons que cela va arriver vite et, bien évidemment, nous serons présentes aux côtés des équipes ministérielles pour travailler sur le sujet." 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, santé, News Société/Tech